Vendée Globe : Bestaven toujours devant Dalin

Vendée Globe : Bestaven toujours devant Dalin©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 26 décembre 2020 à 22h49

Au pointage de 22h00 ce samedi, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), repassé devant la veille, occupait toujours la première place, avec 31 milles d'avance sur Charlie Dalin (Apivia).


Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) maintient le cap. Repassé devant Charlie Dalin (Apivia) dans la nuit de vendredi à samedi en profitant de cette dépression qui avait provoqué beaucoup de dégâts au sein du Top 10 et obligé l'ancien leader à opter pour une autre trajectoire que celle qu'il avait envisagée initialement, le Rochelais s'accroche à sa première place. Samedi soir au dernier pointage du jour, à 22h00, Bestaven comptait 31 milles d'avance sur son poursuivant alors que les deux hommes continuent d'avancer à une faible cadence. Un rythme lent qui n'a pas empêché le doyen Jean Le Cam (Yes We Cam !), sur son monocoque à dérives, de faire son retour dans le trio de tête. Longtemps au contact des meilleurs, Thomas Ruyant (LinkedOut), quant à lui, tente de rattraper le temps perdu. Rétrogradé en bas de Top 10 vendredi en raison de ce même anticyclone qui avait joué un vilain tour à Dalin, le Dunkerquois doit pratiquement tout reprendre à zéro. Samedi, il a néanmoins grimpé de plusieurs rangs par rapport à la position qu'il occupait en début de journée (10eme). Désormais 7eme, à 355 milles du leader, il lui faudrait toutefois un miracle pour pouvoir prétendre de nouveau à la victoire, d'autant que se profile de nouveau le Cap Horn.

Moral en berne pour Ruyant et Dutreux

Dans La Voix du Nord, Ruyant n'a d'ailleurs pas caché ces dernières heures qu'il avait le moral au plus bas. « Ça me fait un petit peu mal au cœur parce que ça arrive après une succession de petits problèmes à bord dont le remplissage du bateau qui m'a coûté cher en lucidité, en énergie, en temps (...) Je reste concentré sur ce que je fais mais c'est sûr qu'une journée comme ça, à l'instant où je vous parle, je préférerais être avec mes proches. » Moral en berne également samedi soir pour Benjamin Dutreux (Omia-Water Family), victime de problèmes sur l'une de ses voiles d'avant. « Il a dû ralentir et modifier sa trajectoire afin de stabiliser la situation. Il est actuellement en contact avec l'équipe technique pour trouver des solutions et reprendre sa route au plus vite », a indiqué l'organisation alors que le Nordiste, qui participe là à son premier Vendée Globe, occupait encore la dixième place, talonné toutefois de très près par Louis Burton (Bureau Vallée 2).



VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 22h00 (heure française) - Samedi 26 décembre 2020
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 9 457,03 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 31,16 milles du leader
3- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 298,21
4- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 299,33
5- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 323,07
6- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 347,69
7- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 355,14
8- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 358,14
9- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 367,39
10- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 405,63
...


Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.