Natation : Record de France du 200m brasse pour Léon Marchand !

Natation : Record de France du 200m brasse pour Léon Marchand !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 23 juillet 2022 à 23h30

Détenu depuis 2008 par Hugues Duboscq, le record de France du 200m brasse a été battu ce samedi par Léon Marchand à l'occasion des championnats d'Espagne open, auxquels il participe avec les Dauphins du TOEC.



Léon Marchand est en train d'apposer sa marque à la natation française. Sacré champion du monde du 200m et du 400m quatre nages mais également médaillé d'argent du 200m papillon à l'occasion des derniers Mondiaux organisés à Budapest, le nageur de 20 ans n'en finit pas d'impressionner. Alors qu'il a renoncé à participer aux championnats d'Europe, organisés du 11 au 21 août prochains à Rome, Léon Marchand a réintégré son club des Dauphins du TOEC afin de s'entraîner sous les ordres de son ancien entraîneur Nicolas Castel avant la rentrée universitaire aux Etats-Unis. C'est sous les couleurs de la formation toulousaine que le fils de Xavier Marchand est allé à Sabadell pour participer aux championnats d'Espagne open. Aligné ce vendredi sur le relais 4x200m, Léon Marchand a jugé que sa performance n'a pas été à la hauteur de ses attentes en raison d'une stratégie qui ne s'est pas avéré payante.

Marchand pourrait faire encore mieux

Léon Marchand s'est rassuré ce samedi matin à l'occasion des séries du 200m brasse avec une distance bouclée en 2'11''07. Mais le meilleur restait à venir. En effet, à l'occasion de la finale, le Français s'est imposé en 2'08''76 et efface des tablettes Hugues Duboscq. En effet, le record de France qui tenait depuis la finale des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 a été battu de 18 centièmes de seconde. Il s'agit de la quatrième meilleure performance hexagonale que Léon Marchand bat en quelques semaines après celles du 200m papillon, du 200m quatre nages et du 400m quatre nages, cette dernière étant également le record d'Europe. Son entraîneur Nicolas Castel ne le cache pas, son protégé « pourrait aller plus vite » avec « un meilleur état de forme ». De quoi augurer du meilleur pour l'avenir, notamment pour les prochains Jeux Olympiques de Paris 2024, qui sont déjà dans la tête du nageur tricolore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.