Natation - Championnats du monde (PB) : Bonnet sixième du 200m, Ndoye Brouard et Viquerat éliminés en demies

Natation - Championnats du monde (PB) : Bonnet sixième du 200m, Ndoye Brouard et Viquerat éliminés en demies©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 16 décembre 2021 à 17h11

La première journée des championnats du monde en petit bassin d'Abu Dhabi a vu une Française se qualifier pour la finale, mais Charlotte Bonnet n'a pu faire mieux que sixième du 200m nage libre, lors d'une course où le record du monde a été battu.

Pas de médaille pour la France lors de la première journée des championnats du monde en petit bassin d'Abu Dhabi ! Sixième du 200m dans cette compétition en 2014, Charlotte Bonnet espérait faire mieux, sept ans plus tard, pour sa deuxième participation. Mais la nouvelle protégée de Philippe Lucas n'y est pas parvenue. Elle a de nouveau terminé sixième, en 1'53"68, alors qu'elle avait signé le quatrième temps des séries dans la matinée. Le titre revient à la Hongkongaise Siobhan Bernadette Haughey, vice-championne olympique sur la distance à Tokyo, qui a battu le record du monde en 1'50"31, effaçant ainsi pour douze centièmes la Suédoise Sarah Sjöström. La Canadienne Rebecca Smith et l'Américaine Paige Madden complètent le podium. « Je me sens tellement fatiguée que même Philippe ne pensait pas que j'allais me qualifier pour la finale donc c'est déjà bien. Bien sûr on espère toujours mieux mais bon, je ne suis pas si loin de la 3eme place malgré mon changement de structure, la fatigue accumulée etc. Je suis déçue de ne pas monter sur la boîte mais j'ai vraiment tout donné. Je manque de fraîcheur, la semaine dernière je faisais 13 courses donc c'est compliqué mais c'est aussi le but. Comme je disais ce matin, Philippe voulait que je vienne ici pour me confronter aux meilleures, j'aurais pu choisir de ne pas venir, de me reposer et de repartir pour la saison en grand bain mais j'aime bien aussi le petit bain, ça faisait deux ans que je n'en avais pas fait et il fallait que je me confronte aux meilleures nageuses. Je ne peux pas dire que je ne suis pas déçue, je le suis un petit peu mais je ne pouvais pas faire mieux ce soir », a confié la nageuse de 26 ans à sa sortie du bassin.

Ndoye Brouard et Viquerat n'iront pas plus loin

Qualifié pour les demi-finales grâce à sa victoire en barrage, Yohann Ndoye Brouard n'ira pas plus loin. Le nageur français de 21 ans a terminé avec le 14eme temps des demies du 100m dos, en 50"96, et ne verra donc pas la finale, au contraire de l'Américain Shaine Casas, meilleur temps en 49"57. « La consigne pour cette demi-finale était de m'améliorer et surtout sur les coulées parce que c'est vraiment mon point faible. J'ai sûrement mieux fait ce soir car je bats mon temps d'un dixième donc c'est plutôt positif. Je prends de l'expérience, le petit bain n'est pas ma tasse de thé mais il faut passer par des étapes comme celle-ci. Je suis encore très loin de la finale mondiale mais je n'ai rien à regretter car c'est vraiment encore très loin de mon niveau », a reconnu le Savoyard. Pas de finale non plus pour Antoine Viquerat sur 100m brasse. Alors qu'il avait fini septième des séries en égalant son record personnel (57"53), le natif de Boulogne-Billancourt a signé une fois de plus le même temps en demi-finale, mais il n'a fini que dixième et ne s'est donc pas qualifié pour la finale. Le meilleur temps est revenu au Néerlandais Arno Kamminga, en 56"41. « Je suis content car ce sont mes premiers championnats du monde et l'ambiance dans l'arène est fantastique, a expliqué Viquerat. J'en ai pris plein les yeux et plein les oreilles. Dans cette demi-finale j'espérais m'améliorer un peu, j'ai eu un peu de mal au deuxième 50m, il faut que je vois avec mon entraîneur ce qui n'allait pas mais dans l'ensemble je suis assez satisfait. C'est vrai que l'enchaînement des dernières semaines est assez fatiguant, c'est peut-être beaucoup mais c'est toujours un plaisir de nager dans des compétitions comme celle-ci. J'ai le sentiment d'avoir progressé ces derniers mois malgré quelques pépins physiques en début de saison mais le fait de me confronter aux meilleurs nageurs et de faire des temps corrects ça m'aide mentalement ». Durant les séries de la matinée, Analia Pigrée, 19eme du 100m dos (58"63), Mewen Tomac, 18eme du 100m dos (51"50), Jordan Pothain, 20eme du 400m (3'43"43) et Justine Delmas, 32eme du 50m brasse (31"65) ne s'était pas qualifiés.

Deux médailles pour Razzetti, deux vainqueurs sur le relais

A trois de fêter ses 25 ans, l'Autrichien Felix Auböck s'est offert un beau cadeau, en remportant son premier titre mondial, sur 400m. Le vice-champion d'Europe 2020 en grand bassin s'est imposé en 3'35"90, devant le Lituanien Danas Rapsys et le Suisse Antonio Djakovic. Déjà sacré champion d'Europe du 200m papillon en petit bassin à Kazan il y a quelques semaines, l'Italien Alberto Razzetti a signé un magnifique doublé en remportant le titre mondial, en 1'49"06, devant le Suisse Noé Ponti et le Sud-Africain Chad Le Clos. Déjà double champion du monde du 400m 4 nages en petit bassin, le Japonais Daiya Seto a ajouté un nouveau titre, mais cette fois sur 200m 4 nages. Il l'a emporté en 1'51"15, devant l'Américain Carson Foster et l'Italien Alberto Razzetti, qui s'est donc offert sa deuxième médaille en quelques minutes. La dernière épreuve de la journée, le relais 4x100m, a été remportée par la Russie en 3'03"45 devant l'Italie et les Etats-Unis. Du côté des femmes, sur 400m 4 nages, c'est la Canadienne Tessa Cieplucha qui a remporté son premier grand titre, en 4'25''55, devançant l'Irlandaise Ellen Walshe et l'Américaine Melanie Margalis. Sur le relais 4x100m, les Etats-Unis et le Canada ont terminé dans le même temps, en 3'28"52 et se partagent donc la médaille d'or, alors que la Suède termine en bronze. A noter enfin qu'en eau libre, Lara Grangeon-De Villèle a pris la quatrième place du 10km, en 1h58'30"20, l'Allemande Leonie Beck (1h58'17) remportant la médaille d'or. Sur 10km, Sacha Velly a terminé sixième en 1h48'26"10 d'une course remportée par l'Allemand Florian Wellbrock (1h48'09"40).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.