Natation - Championnats du monde : Joly en finale, Ndoye Brouard, Tomac et Wattel en demi-finales

Natation - Championnats du monde : Joly en finale, Ndoye Brouard, Tomac et Wattel en demi-finales©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 24 juin 2022 à 13h38

Quatre Français étaient en lice ce vendredi matin lors des Championnats du monde de Budapest. Les quatre se sont qualifiés. Marie Wattel, pourtant malade, a validé son billet pour les demi-finales du 50m nage libre, tandis que Yohann Ndoye Brouard et Mewen Tomac se sont hissés en demies du 50m dos. Damien Joly disputera, lui, la finale du 1 500m.


Matinée très intéressante une fois de plus pour l'équipe de France dans le bassin de Budapest lors des Championnats du monde de natation. Quatre Français étaient en lice lors des séries du jour et les quatre ont décroché leur billet pour la suite de la compétition. Première de nos représentants au programme, Marie Wattel, pourtant malade (au point de songer à se retirer juste avant le départ de sa série), s'est qualifiée pour les demi-finales du 50m nage libre en bouclant sa course en 25"34, soit le 16eme temps de ces séries. Un résultat qui a inspiré Mewen Tomac et Yohann Ndoye Brouard, en lice ensuite sur 50m dos. En particulier le premier, qui a signé le 10eme temps de la matinée, avec un chrono de 25"01 réalisé au lendemain de sa cinquième place sur la finale du 200m dos. Il disputera donc lui aussi les demi-finales de la distance.

La France zappe le relais 4x100m mixte



Son compatriote et coéquipier de l'équipe de France sera présent lui aussi. Il a pourtant nagé moins vite (25"16) que Tomac, dans la ligne d'eau d'à côté. Le 16eme temps de toutes les séries confondues permet néanmoins à Ndoye Brouard de se hisser lui aussi au tour suivant. Le quatrième du 100m dos en début de semaine peut néanmoins remercier le sort, sans le forfait d'un nageur japonais initialement engagé, il aurait dû en effet disputer un barrage contre l'Italien Michele Lamperti. Autre qualifié de la matinée côté tricolore, Damien Joly a validé son billet pour la finale du 1 500, qui aura lieu samedi. Le Français, crédité d'un temps de 14'53"47, pensait avoir terminé troisième. Il a dû finalement se contenter du 5eme temps des séries. Pas de temps en revanche pour le relais français 4x100m mixte. Les Bleus ont préféré faire l'impasse pour préserver les chances des nageurs tricolores en lice dans les épreuves individuelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.