La sensation Léon Marchand

La sensation Léon Marchand©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 16 juin 2021 à 13h03

Qualifié pour les prochains JO, le jeune Léon Marchand (19 ans) a pulvérisé son record de France du 400 m 4 nages aux championnats de France, et réalisé la troisième performance mondiale de l'année. Et il ne compte pas faire de la figuration à Tokyo.



Léon Marchand a frappé un (très) grand coup mardi à Chartres, lors de la première journée des championnats de France de natation. Non content de décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 400 mètres 4 nages, le jeune Toulousain (19 ans), qui avait besoin d'un chrono de 4'15"84, a fait mieux. Beaucoup mieux même. Il a en effet pulvérisé son propre record de France, qu'il a fait passer de 4'14''97 à 4'09"65 ! Et il signe au passage la troisième meilleure performance mondiale de l'année, et la 13e de l'histoire !

"Je ne réalise pas du tout"

"Je ne réalise pas du tout, a-t-il ensuite confié devant les (nombreux) micros. Je voulais d'abord faire le temps des Jeux, d'autant que ce matin, ce n'était pas la folie. Là, j'ai sauté les étapes d'un coup ! Mais ça me va, avec tout le boulot que j'ai fait, c'est cool ! Avec 4'14, j'aurais déjà été content, alors là... Je n'avais pas des sensations de « ouf », mais quand j'ai vu la piscine se lever, que j'étais loin devant, je me suis dit que ça devait être bien. Mais je ne me suis pas fié à ça, je suis resté à fond du début à la fin." Et cela a bien réussi à celui qui comptait plutôt découvrir les Jeux lors de l'olympiade parisienne, en 2024.

Mais maintenant qu'il est qualifié pour l'édition japonaise, dont les épreuves de natation auront lieu du 24 juillet au 5 août, il ne compte pas y aller pour faire de la figuration. "Le but, c'était d'aller Tokyo, mais pas seulement de participer. Avec ce temps, je vais peut-être pouvoir jouer un peu plus...", a encore confié l'ambitieux nageur, qui rejoindra en septembre l'université d'Arizona et Bob Bowman, le mentor de Michael Phelps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.