Championnats du monde : Bonnet, Wattel, Tomac et Ndoye-Brouard en demies

Championnats du monde : Bonnet, Wattel, Tomac et Ndoye-Brouard en demies©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 22 juin 2022 à 11h01

Quatre des cinq Français engagés ce mercredi matin en séries des championnats du monde de natation de Budapest se sont qualifiés pour les demi-finales.



Après avoir remporté une troisième médaille mardi aux championnats du monde de Budapest, grâce à son nouveau prodige Léon Marchand, la délégation française a déjà fait mieux que lors de la dernière édition, à Gwangju en 2019, où elle n'en avait gagné que deux (bronze pour David Aubry sur 800m et pour le relais 4x100m nage libre mixte). Les Bleus vont tenter de poursuivre sur leur lancée jeudi, et la matinée s'est plutôt bien déroulée, avec quatre qualifiés pour les demi-finales sur cinq engagés. En séries du 200m dos, Mewen Tomac (20 ans) et Yohann Ndoye-Brouard (21 ans) ne se sont pas ratés. Le nageur du club d'Amiens, qui dispute ses premiers Mondiaux en grand bassin et a été demi-finaliste sur 100m dos, a réussi le 5eme temps en 1'57"21. Le nageur d'Annecy, qui avait terminé au pied du podium du 100m dos, a quant à lui signé le 10eme temps, en 1'58"10. Les deux Bleus seront au rendez-vous des demi-finales ce mercredi à 19h36. Le meilleur chrono est revenu à l'Américain vice-champion du monde en titre de la discipline en petit bassin, Shaine Casas (1'56''66). En revanche, ça ne passe pas pour Antoine Viquerat (23 ans), seulement 18eme des séries du 200m brasse en 2'12"27 à près de trois secondes de son record personnel, et bien loin de l'Australien champion olympique Zac Stubblety-Cook, meilleur chrono en 2'09"09.

Wattel et Bonnet au rendez-vous

Du côté des femmes, cela s'est bien passé pour Marie Wattel (25 ans) et Charlotte Bonnet (27 ans) dans les séries du 100m nage libre. Wattel, médaillée d'argent sur 100m papillon, a signé le 9eme temps en 54"25, alors que Bonnet, sixième du 200m mardi, a réussi le 13eme, en 54"37. Elles disputeront donc les demies à partir de 18h11, tout comme l'Australienne Mollie O'Callaghan, meilleur chrono en 53"49. Dans les épreuves où aucun Français n'était engagé, la Canadienne Kelsey Wog a établi le meilleur temps des séries du 200m brasse (2'24"37), et l'Australie le meilleur temps des séries du 4x200 nage libre féminin (7'47"61).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.