Championnats d'Europe en petit bassin : Six Bleus en demies

Championnats d'Europe en petit bassin : Six Bleus en demies ©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le vendredi 08 décembre 2023 à 10h26

Trois Français et trois Françaises se sont qualifiés pour les demi-finales dans leurs épreuves respectives aux championnats d'Europe en petit bassin d'Otopeni, lors des séries de vendredi matin.


Avec neuf médailles, dont trois en or, la France occupe la deuxième place du classement des médailles des championnats d'Europe en petit bassin d'Otopeni (Roumanie), derrière la Grande-Bretagne (dix médailles dont quatre en or) et elle compte bien poursuivre sa moisson vendredi soir. Ce matin, ce sont les séries qui étaient au programme et tous les Bleus en lice ont franchi ce tour... sauf celles qui étaient confrontées à la concurrence interne.

Grousset a vite oublié

Quelques heures après son échec en finale du 50m nage libre (septième), Maxime Grousset (24 ans) replongeait pour les séries du 50m papillon, et le médaillé de bronze mondial en grand bassin de la discipline a tenu son rang, en signant le troisième temps en 22"42 (22"17 pour le Suisse Noé Ponti, qui l'avait battu mercredi en finale du 100m papillon). Stanislas Huille (24 ans) verra lui aussi les demi-finales, après avoir réussi le huitième chrono en 22"84. Les séries du 200m nage libre étaient également au programme de la matinée, avec un seul tricolore en lice, Roman Fuchs (25 ans), et il s'est qualifié lui aussi pour le tour suivant, avec le septième temps (1'43"73). Le meilleur chrono est revenu au Britannique James Guy (1'41"36). Maxime Grousset a quant à lui préféré renoncer à cette épreuve.

Les Françaises en nombre sur 100m dos

Du côté des femmes, il y avait du bleu-blanc-rouge partout en séries du 100m dos. Quatre Françaises ont en effet terminé dans le Top 6, mais elles ne seront que deux en demies, le règlement interdisant qu'il y ait plus de deux nageuses d'un même pays en demi-finale. Les deux heureuses élues sont Beryl Gastaldello (28 ans), déjà double médaillée d'argent dans cet Euro, qui a réussi le deuxième temps en 57"20 (à cinq centièmes de la Britannique Medi Harris) et la jeune Mary-Ambre Moluh (18 ans), troisième en 57"71. En revanche, Pauline Mahieu (24 ans), cinquième en 57"85, et Analia Pigrée (22 ans), sixième en 58"05, n'iront pas plus loin. Au lendemain de son titre sur 100m 4 nages, Charlotte Bonnet (28 ans) a réussi ses séries du 200m 4 nages. La Niçoise a réussi le cinquième chrono en 2'09"74 et verra donc les demies.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.