Championnats d'Europe en petit bassin : Grousset et Tomac en demies, Aubry et le relais mixte en finale

Championnats d'Europe en petit bassin : Grousset et Tomac en demies, Aubry et le relais mixte en finale ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le samedi 09 décembre 2023 à 10h19

La plupart des Français au programme des séries de la matinée samedi aux championnats d'Europe en petit bassin ont passé un tour. David Aubry et le relais mixte se sont même déjà qualifiés pour la finale.


La France a pris la tête du classement des médailles des championnats d'Europe en petit bassin d'Otopeni (Roumanie) vendredi grâce aux titres décrochés par Beryl Gastaldello, Anastasiia Kirpichnikova et Mewen Tomac (14 médailles dont 6 en or) et il lui reste deux jours de compétition pour résister à la Grande-Bretagne, son principal rival (13 médailles dont 5 en or). Sacré sur 50m dos et 100m dos alors qu'il n'avait jamais remporté de titre international chez les seniors, Tomac (22 ans) replongeait samedi matin dans le petit bassin roumain, à l'occasion des séries du 200m dos. Et il s'est qualifié pour les demi-finales, en effectuant le cinquième temps (1'53"16). Ca passe aussi pour son compère Yohann Ndoye-Brouard (23 ans), septième en 1'53"28 (meilleur chrono pour le Britannique Luke Greenbank en 1'49"79). Médaillé de bronze mondial du 100m nage libre en grand bassin l'été dernier, Maxime Grousset (24 ans) disputera les demi-finales sur cette distance, après avoir terminé septième des séries en 47"05 (meilleur chrono pour l'Italien Alessandro Miressi en 46"49). Le nageur de Clichy a en revanche renoncé à s'aligner sur les séries du 100m 4 nages, pour lesquelles il était qualifié. Les séries du 800m également au programme, directement qualificatives pour la finale de dimanche soir. Et un seul des trois Français est passé : David Aubry (27 ans), qui a réussi le sixième temps en 7'34"89. Damien Joly (31 ans) devra se contenter d'un statut de remplaçant, avec son dixième temps (7'39"47), alors que Pacôme Bricout (18 ans), 16eme en 7'52"58, n'ira pas plus loin. C'est l'Irlandais Daniel Wiffen qui a réussi le meilleur chrono, en 7'33"38.

Le relais mixte en finale

Du côté des femmes, Beryl Gastaldello (28 ans) a disputé l'une de ses 18 courses de la semaine, à l'occasion des séries du 50m papillon, mais elle a été disqualifiée pour faux-départ. Cela s'est mieux passé pour Lucile Tessariol (19 ans), qui a franchi le cap des séries du 200m nage libre, avec le douzième temps en 1'56"86, certes bien loin des 1'53"72 de la Britannique Freya Anderson. Les séries du relais mixte 4x50m nage libre étaient également au programme de la matinée, et la France a décroché son billet pour la finale. Florent Manaudou, Stanislas Huille, Analia Pigrée et Pauline Mahieu ont réussi le troisième temps, en 1'30"75 (1'30"61 pour les Britanniques).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.