Transat Jacques-Vabre : Tout savoir sur l'édition 2023

Transat Jacques-Vabre : Tout savoir sur l'édition 2023©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 27 octobre 2023 à 20h09

Découvrez les principales informations à connaître avant le départ de la 16e édition de la Transat Jacques-Vabre, qui part dimanche du Havre.


Le grand jour arrive. C'est dimanche, en début d'après-midi, que sera donné au Havre le départ de la 16e édition de la Transat Jacques-Vabre, une course au large créée en 1993 et qui voit les skippers arriver en Martinique, à Fort-de-France, depuis la précédente édition, en 2021.

Les bateaux

Ils n'ont jamais été aussi nombreux. Pour cette édition 2023, on dénombre 95 bateaux sur la ligne de départ, avec 17 nationalités différentes représentées, et 18 équipages féminins au total. Des bateaux dans quatre classes différentes : Imoca (voiliers monocoques de 60 pieds de longueur maximale), Class40 (voiliers monocoques de 40 pieds), Ultime (voiliers multicoques de 32x23 mètres au maximum) et Ocean Fifty (voiliers multicoques de 50 pieds).

Le départ

Pour la première fois, les différentes classes partiront sur leur propre créneau. Les bateaux de la classe Ultime seront les premiers à s'élancer, à 13h10, suivi par ceux de la classe Ocean Fifty (13h20), avant les Imoca (13h30) et les Class40 (13h40).

Le parcours

Chaque classe aura un parcours différent pour rallier la Martinique. Les Class40 navigueront sur une distance totale d'environ 4600 milles marins, contre 5400 pour les Imoca, 5800 pour les Ocean Fifty et, enfin, 7500 milles pour les Ultime.

Les skippers

Franck Cammas, François Gabart, Kito de Pavant, Yannick Bestaven, Charlie Dalin... Certains des plus grands noms de la voile vont prendre le départ de cette Transat Jacques-Vabre dimanche en Normandie. Cammas, qui fait équipe avec Jérémie Beyou sur Charal 2, vise un cinquième sacre record et bataillera avec les Imoca, une catégorie toujours très relevée.

Le mot de l'organisateur

"Nous avons veillé cette année à éviter toute confusion dans la lecture des classements. Chaque parcours est différent et nous célèbrerons donc bien quatre vainqueurs à l'arrivée !, explique Francis Le Goff. Pour nous, il y aura vraiment quatre duos vainqueurs. L'objectif est donc qu'ils arrivent en même temps pour que chacun puisse bénéficier équitablement, quelle que soit la classe, d'une même couverture médiatique et du village d'arrivée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.