Ski alpin : Théaux raconte sa terrible blessure

Ski alpin : Théaux raconte sa terrible blessure©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 29 novembre 2021 à 20h00

Victime d’une terrible blessure il y a quelques jours, le skieur français Adrien Théaux est revenu sur le triste événement qui va l’éloigner des pistes durant de longs mois.



La saison de ski a débuté de la plus mauvaise des façons pour Adrien Théaux. Le Français de 37 ans venait à peine de débuter sa saison qu’il a dû y mettre un terme. Le 15 novembre dernier, le vétéran était victime d’une lourde chute à l’entraînement lors d’une séance de Super-G à Copper Mountain dans le Colorado. Théaux terminait dans les filets puis dans la forêt suite à une faute d’intérieur. Le Français n’en sortait malheureusement pas indemne. Le verdict de la blessure était terrible : fracture du tibia droit et fracture du coude gauche avec arrachement du triceps. Plus un gros trou dans la cuisse droite, une blessure due à une branche d’un arbre.

« Je fais une mini-faute d'intérieur, que je rattrape, mais je fais un retour d'appui, les skis ont mordu assez fort et m'ont renvoyé, se souvient Adrien Théaux pour L’Equipe. J'étais proche du bord de la piste, je n'ai pas eu le temps de corriger ma trajectoire. J'ai pris les filets, et j'ai traversé les trois rangées donc je devais aller assez vite ! Je suis resté conscient tout le long, mais quand tu passes les filets, c'est jamais bon, ça fait souvent du petit bois. C'est la meilleure piste d'entraînement au monde, la sécurité c'est le top du top, mais ça arrive. »

Théaux : « J'avais l'impression que la jambe allait exploser dans ma chaussure »

Et puis, la blessure, terrible. « J'avais l'impression de me faire rouler dessus par un camion, ou disons d'être dans une grosse machine à laver, donc là j'ai fermé les yeux. Une fois arrêté, j'ai vu l'ampleur des dégâts. Ce n'est pas la douleur qui est venue en premier, c'est plus la vision d'horreur de ma jambe qui m'a fait appeler au secours. Les secours ont mis un moment à me sortir de là, on m'a déchaussé assez vite puis un médecin est venu, et il a super bien géré le truc. » « J'avais l'impression que la jambe allait exploser dans ma chaussure, une fracture ouverte. Et puis je vois ma cuisse. Il y a quoi ? Un trou. Un petit trou ? Non, un gros ! C'était pas une béquille comme je l'ai pensé un instant. Et il y avait aussi le coude gauche, je pouvais le bouger. Ce n'est qu'à l'hôpital après un scan que j'ai su qu'il était cassé », poursuit le skieur français qui est rentré en France la semaine dernière.

Théaux : « Ma passion est tellement grande. Mais je dois réfléchir »

Gravement blessé à un âge avancé (37), Théaux a pourtant envie d’y « retourner ». « Les chirurgiens m'ont dit qu'ils étaient contents de leur travail et qu'ils avaient fait tout pour que je reskie. On verra, explique le Français. Moi, j'y pense, mais il faut prendre les choses dans l'ordre. Je n'ai pas envie que ça s'arrête comme ça. Je veux y retourner. J'étais revenu à mon meilleur niveau après ma blessure de janvier 2020. Mes très proches ne m'ont pas parlé d'arrêter, mais ils y pensent peut-être. D'autres m'en ont parlé. Ma passion est tellement grande. Mais je dois réfléchir. Le ski nous donne beaucoup, mais ça nous prend aussi énormément. » Théaux revenait déjà d'une grosse blessure et d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, d'une fracture du condyle externe et du plateau tibial interne suite à une autre chute à l'entraînement, survenue à Orcières-Merlette en janvier 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.