Ski alpin : Suspense insoutenable dans la course au gros globe

Ski alpin : Suspense insoutenable dans la course au gros globe©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 13 mars 2021 à 16h37

A l'approche des finales de la Coupe du Monde de ski, le suspense est insoutenable dans la course au gros globe de cristal. A cinq courses de la fin de la saison, Alexis Pinturault n'a plus que 31 points d'avance sur Marco Odermatt.



La course au gros globe de cristal est complètement relancée. Alors qu'il avait 317 points d'avance en tête du classement général de la Coupe du Monde après le week-end de course organisé à Chamonix, Alexis Pinturault a vu revenir Marco Odermatt à 31 unités à l'issue du Slalom Géant de Kranjska Gora qui s'est déroulé ce samedi. A cinq courses du terme de la saison, la marge de manœuvre du Français n'est plus très importante. Il va devoir s'employer jusqu'au bout et notamment durant les finales de la Coupe du Monde de ski alpin qui sont organisées à Lenzerheide, dans le pays de son premier poursuivant, pour mettre fin à 24 ans de disette tricolore. Pour imiter Luc Alphand, Alexis Pinturault a au moins un avantage : Marco Odermatt ne participe pas aux épreuves de slalom. Le Suisse ne sera donc pas présent ce dimanche lors de la deuxième course du week-end slovène ni dimanche prochain lors de la dernière course de la saison. Le Savoyard va avoir deux occasions de marquer des gros points pour reprendre le large et s'envoler vers le titre.

Alexis Pinturault n'a plus gagné depuis début janvier

Pour découvrir la plus haute marche d'un podium où il est monté déjà cinq fois, Alexis Pinturault va aussi devoir tenir tête à l'intenable Suisse lors du Super-G (18 mars) et du géant (20 mars) qui sont prévus à Lanzerheide la semaine prochaine et peut-être s'aligner sur la descente (17 mars). Le skieur de Courchevel a terminé derrière le skieur de 23 ans lors de trois des quatre courses auxquelles ils ont participé depuis les Championnats du Monde. Une mauvaise série à enrayer au plus vite par celui qui pourrait presque tout perdre. Ce samedi, Alexis Pinturault ne domine plus que le classement de la Coupe du Monde de parallèle. Heureusement, 500 points sont encore en jeu et pour s'éviter d'interminables calculs, Alexis Pinturault a tout intérêt à à renouer avec la victoire pour la première fois depuis le 9 janvier en Coupe du Monde. Celui qui a regretté "ces centièmes qui ne tombent pas du bon côté" après sa quatrième place à Kransjka Gora va aussi avoir besoin d'un soupçon de réussite s'il ne veut pas finir frustrée par une course au gros globe bien plus serrée qu'on ne pouvait l'imaginer à la mi-saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.