Ski alpin : Pinturault cherche un nouvel entraîneur

Ski alpin : Pinturault cherche un nouvel entraîneur©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 14 avril 2022 à 19h34

Alexis Pinturault a annoncé ce jeudi la fin de sa collaboration avec son entraîneur Fabien Munier, débutée il y a cinq ans.


Alexis Pinturault et Fabien Munier, c'est terminé. Après cinq ans de collaboration, le meilleur skieur français et son entraîneur ont décidé de partir sur des chemins différents. « Merci Fab... pendant les 5 dernières années tu m'auras porté jusqu'au sommet. On a réalisé mes plus grands rêves mais on a aussi et surtout créer des liens forts ! Tu vas beaucoup nous manquer ! Encore merci mon Ramouchi ! », écrit le skieur de 31 ans sur ses réseaux sociaux. C'est Fabien Munier qui a décidé de quitter son poste, comme il l'a expliqué au Dauphiné : « C'est un choix personnel, qui n'a rien à voir avec notre saison compliquée. Je ne voulais pas être un frein pour Alexis. C'est un poste où il faut être à 100 %. Je pense que c'est même bien pour lui. » Aux côtés d'Alexis Pinturault depuis 2017, Fabien Munier a vécu l'ascension du champion, qui a terminé sixième de la Coupe du Monde pour leur première saison ensemble, puis deuxième derrière l'immense Marcel Hirscher en 2019, puis derrière Aleksander Aamodt Kilde en 2020 lors d'une saison qui s'est terminée plus rapidement que prévu en raison du covid, avant l'apothéose de 2021 et ce globe de cristal enfin dans les mains du skieur de Courchevel.

Pinturault doit trouver la perle rare

Quatre médailles mondiales et deux médailles olympiques sont également venues s'ajouter au palmarès entre-temps. La saison 2021-22 fut beaucoup plus compliquée pour un Alexis Pinturault fatigué physiquement et mentalement, mais qui est désormais prêt à repartir sur un nouveau cycle avec un nouveau coach. "On est déjà en réflexion avec David (Chastan, le directeur de l'équipe de France de ski alpin, ndlr). Ce n'est pas évident de trouver. On a besoin d'un profil qui corresponde à mes problématiques et qui puisse m'apporter beaucoup de choses. On n'est pas fixé sur une personne en particulier. On veut avoir l'esprit le plus ouvert possible pour que le meilleur des entraîneurs puisse m'accompagner », confie Pinturault dans le Dauphiné. Il lui reste six mois avant le coup d'envoi de la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.