Ski alpin : Les Bleus vont se préparer en Europe

Ski alpin : Les Bleus vont se préparer en Europe©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 17 août 2020 à 16h21

La Fédération française de ski a annoncé ce lundi que, contrairement à la tradition, les équipes de France de ski alpin n'iront pas se préparer en Amérique du Sud en septembre, en raison de la pandémie de coronavirus.

C'était une tradition depuis de longues années, mais cette année 2020 est particulière et les habitudes changent. Ainsi, les équipes de France de ski alpin n'iront pas se préparer en Amérique du Sud avant le coup d'envoi de la saison en octobre, en raison, bien sûr, de la pandémie de coronavirus. La Fédération française de ski l'a annoncé ce lundi. « Les conditions sanitaires ne garantissent pas une sécurité optimale pour les athlètes et les staffs », écrit la FFS dans un communiqué, alors qu'en temps normal, le groupe technique se rend à Ushuaia en Argentine et le groupe vitesse à La Parva au Chili. Alexis Pinturault, la star du ski français, touché directement et indirectement par la maladie (il a contracté le coronavirus fin mars, et la pandémie l'a sans doute privé d'un gros globe de cristal en raison de l'annulation des dernières courses), avait déjà fait savoir qu'il n'irait pas à Ushuaia, quoi qu'ait décidé la FFS. Au lieu de l'Amérique du Sud, les Bleus iront s'entraîner sur les glaciers français des Deux Alpes et de Tignes, mais aussi en Suisse.

Rendez-vous à Sölden mi-octobre

Rappelons que la saison de Coupe du Monde de ski alpin débutera les 17 et 18 octobre par les traditionnels slaloms géants de Sölden, mais les épreuves ont été avancées d'une semaine par rapport à d'habitude, afin de permettre la privatisation du glacier autrichien, accaparé par les touristes. Le reste du calendrier n'est pas encore défini, car l'incertitude plane sur les étapes américaines de la saison. Les championnats du monde doivent quant à eux se dérouler du 8 au 21 février 2021 à Cortina d'Ampezzo, en Italie, station qui accueillera également les Jeux Olympiques d'hiver 2026.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.