Ski alpin : Le gros Globe de Cristal ne sera pas un objectif pour Pinturault

Ski alpin : Le gros Globe de Cristal ne sera pas un objectif pour Pinturault©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 02 juillet 2022 à 15h20

Pointant du doigt un calendrier qu'il juge défavorable, Alexis Pinturault a assuré qu'il ne visera pas le classement général de la Coupe du Monde de ski alpin la saison prochaine.



Alexis Pinturault fait un constat lucide. Après avoir dominé la Coupe du Monde de ski alpin à l'occasion de la saison 2020-2021, avec le gros Globe de Cristal du classement général et le petit du slalom géant, le skieur de Courchevel n'a pas été en mesure d'enchaîner. Une saison compliquée, conclue à la 10eme place au général et à la 5eme en géant, qui a poussé le skieur français à une « bonne introspection » et à une révision de ses objectifs pour les mois à venir. Alors que sa préparation débutera dès la mi-août avec un stage à Ushuaïa pour chausser à nouveau les skis, Alexis Pinturault a assuré qu'il ne visera pas le classement général de la Coupe du Monde. « Je ne viserai pas le gros Globe, a confié le vice-champion du monde du combiné alpin en 2021 dans un entretien accordé à SkiChrono. En principe, je ne dois pas le jouer, je n'ai pas les moyens pour le faire. »

Pinturault : « Je ne ferai pas plus de courses en vitesse »

Une prise de position inattendue qui est justifiée par un calendrier que le skieur de Courchevel juge défavorable. En effet, plus à l'aise sur les épreuves techniques et le Super-G, Alexis Pinturault aura 27 opportunités de briller sur la saison 2022-2023. Or, des skieurs tels Marco Odermatt ou Aleksander Aamodt Kilde, qui peuvent aller chercher des résultats en descente, en Super-G et en géant, auront 31 occasions de scorer. « Ça fait 400 points d'écart au départ, ce n'est pas équilibré, affirme le Tricolore. Je ne ferai pas plus de courses en vitesse pour marquer plus de points. » S'il admet que la victoire lui manque, lui qui n'est plus monté sur la plus haute marche du podium depuis le géant de Lenzerheide en mars 2021, Alexis Pinturault en fait un objectif pour la saison prochaine, qui sera marquée par les championnats du monde organisés sur ses terres, à Courchevel et Méribel. « C'est loin, oui et non, a-t-il confié à ce sujet. On sait très bien que ça va arriver très vite. » Mais le skieur de 31 ans assure qu'il y visera l'or « dans n'importe quelle discipline ». Ses rivaux sont prévenus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.