Ski alpin : La France encore éliminée d'entrée par la Norvège, la Suisse sacrée

Ski alpin : La France encore éliminée d'entrée par la Norvège, la Suisse sacrée©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 18 mars 2022 à 12h32

Dispensée des huitièmes de finale, l'équipe de France s'est fait sortir dès ces débuts dans l'épreuve par équipes, ce vendredi à Courchevel lors de l'épreuve par équipes. Comme à Pékin, les Bleus, qui avaient volontairement aligné les jeunes, ont chuté en quarts face aux Norvégiens. Le titre est revenu à la Suisse aux dépens de l'Autriche.

Rebelote pour les Bleus. Comme lors des derniers Jeux d'hiver, le mois dernier à Pékin, l'équipe de France s'est fait éliminer en quarts de finale de l'épreuve par équipes, dès son entrée en lice, par la Norvège, ce vendredi à Courchevel lors des finales de la Coupe du monde. Les Tricolores espéraient prendre leur revanche des JO, mais les Norvégiens leur ont de nouveau joué un vilain tour alors que la France avait de nouveau été dispensée des huitièmes de finale. Clara Direz, Coralie Frasse-Sombet, Thibaut Favrot et Léo Anguenot, alignés côté français (l'encadrement de l'équipe de France avait volontairement préféré aligner ses jeunes plutôt que ses meilleurs éléments), n'ont malheureusement pas fait le poids face à cette équipe norvégienne composée de Mina Fuerst Holtmann, Thea Louise Stjernesund, Maria Therese Tviberg, Leif Kristian Nestvold-Haugen et Fabian Wilkens Solheim. Frasse-Sombet, première à s'élancer, avait pourtant montré la voie de très belle façon en écrasant Tviberg dans le premier duel. Favrot espérait en faire de même face à Nestvold-Haugen et ainsi permettre aux siens de faire le break, mais il a commis une grosse faute, qui a permis à la Norvège d'égaliser face aux champions du monde de la spécialité en 2017.

Direz : "C'est dommage, mais c'est le jeu"

Depuis, les Tricolores n'ont plus fait mieux que deuxièmes, à Äre en 2018, et ils devront encore patienter une année de plus au moins avant de regoûter à un podium. Alors que les deux équipes étaient à égalité 1-1 dans ce quart de finale, Stjernesund a en effet profité d'un départ manqué par Clara Direz pour mettre les Norvégiennes devant, et même si Léo Anguenot n'a pas démérité dans le quatrième et dernier face à face de ce parallèle face à Solheim, il manque huit centièmes à l'arrivée aux Bleus pour se hisser en demi-finales et éviter une deuxième déconvenue en deux mois face à la Norvège, éjectée ensuite par la Norvège, de surcroît à domicile cette fois. "C'est encore dommage de se faire sortir par les Norvégiennes, mais bon, c'est le jeu, et à nous de travailler pour que cela ne soit plus le cas", relativisait néanmoins Clara Direz, l'une des vaincues du jour, ensuite sur Eurosport. A noter que la victoire est revenue à la Suisse, titrée aux dépens de l'Autriche, alors que les Suisses s'étaient eux aussi volontairement passés de leurs meilleurs skieurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.