Ski alpin - Géant d'Alta Badia (H) : L'analyse cash de Pinturault

Ski alpin - Géant d'Alta Badia (H) : L'analyse cash de Pinturault©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 20 décembre 2021 à 18h16

Seulement 18eme du géant d'Alta Badia disputé lundi, Alexis Pinturault a confirmé ses difficultés du début de saison. Le Français est dans le dur et annonce un changement de matériel.



Le gros globe de cristal d'Alexis Pinturault est en péril. Prodigieux la saison passée et en vue depuis de nombreuses années sur les pistes du monde entier, le Français a décidément bien du mal depuis le coup d'envoi de la nouvelle saison du blanc. Déjà en difficulté en ce début d'exercice, le skieur tricolore a confirmé ses soucis lundi. Sur le géant d'Alta Badia, Pinturault a pris la 18eme place finale à 2''70 de la tête (Marco Odermatt). 12eme de la première manche, il n'a fait que le 27eme temps de la deuxième. Le vainqueur du classement général de la dernière Coupe du Monde reste malheureusement loin du compte à l'approche de l'hiver et a même été devancé par son compatriote Victor Muffat-Jeandet (17eme), tandis que Mathieu Faivre a été le premier Français (9eme à 1''70).

Un bilan « pourri »

Pinturault 18eme, cela faisait 36 courses que le Français, 15eme dimanche, n'avait pas terminé hors du top 10 lors de deux géants consécutifs d'une même saison en Coupe du monde. Une rareté qui n'était plus survenue depuis... mars 2017 ! Peut-être victime d'une certaine fatigue mentale, le skieur français a qualifié son bilan de « pourri » et annoncé qu'il allait changer de matériel. « C'est un bilan vraiment mauvais, mais maintenant j'ai des explications, il semble que j'ai loupé un wagon. Maintenant presque tout le monde skie sur des longs en géant. Je ne pensais pas que ça ne puisse faire une telle différence mais elle est bien réelle », a-t-il confié.

« L'an dernier, j'ai fait une super saison avec mon matériel actuel, je me disais ''pourquoi changer ?''. Je les ai essayés à l'intersaison et ça n'allait pas plus vite, mais je n'ai pas cherché suffisamment non plus pour aller plus vite avec ces skis plus longs. Ils sont plus difficiles à skier au premier abord. Mais aujourd'hui, on voit la différence. Je suis l'un des rares dans les 15 meilleurs à skier avec des courts. Moi, 1,93 m c'était la norme, maintenant l'ensemble skie avec des 1,98 m », a poursuivi Pinturault qui va faire des « concessions, des modifications ». « Je ne pense pas aller à Bormio la semaine prochaine, dit le Français qui devait y disputer deux super-G. Je suis beaucoup trop loin pour le classement général, ce serait idiot d'essayer de s'accrocher. Je vais prendre du temps pour retrouver un meilleur niveau. Regardez le classement, il faut être réaliste. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.