Ski alpin : Des épreuves de vitesse en tout début de saison dès 2022 ?

Ski alpin : Des épreuves de vitesse en tout début de saison dès 2022 ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 01 octobre 2021 à 21h20

Alors que le calendrier de la Coupe du Monde propose des courses de vitesse un mois après l'ouverture de la saison à Sölden, la FIS a annoncé que les stations de Zermatt et Cervinia accueilleront des épreuves de vitesse entre Suisse et Italie dès 2022 et en tout début de saison.

Le calendrier de la Coupe du Monde de ski alpin pourrait vivre une petite révolution. Depuis 1993, les spécialistes des épreuves techniques ont rendez-vous sur le glacier du Reiteralm, à Sölden, pour ouvrir la saison. Pour les spécialistes des épreuves de vitesse, il faut un mois de patience supplémentaire avant de débuter la compétition. A titre d'exemple, la saison 2022 s'ouvrira en Autriche les 23 et 24 octobre mais la première descente masculine aura lieu à Lake Louise le 26 novembre quand les skieuses devront attendre une semaine de plus pour s'expliquer dans la station canadienne. La donne pourrait bien changer dès la saison 2022-2023. En effet, la Fédération Internationale de ski (FIS) a confirmé ce vendredi l'organisation d'épreuves de Coupe du Monde dans les stations de Zermatt et Cervinia, respectivement en Suisse et en Italie. En effet, alors que ce projet avait été annoncé comme alternative à Wengen dans un contexte de discorde entre la Fédération Suisse de ski et la station du Männlichen, ces épreuves devraient démarrer en territoire helvétique avec une arrivée en terre italienne.


Le Mont Cervin comme cadre exceptionnel

En marge de la confirmation de l'arrivée de Zermatt/Cervinia au calendrier, la FIS a émis l'idée de programmer ces épreuves suisso-italiennes en tout début de saison. L'idée est de permettre aux spécialistes de la vitesse de lancer leur saison un mois plus tôt qu'habituellement. « Je suis très satisfait de voir que nous pouvons adopter de nouvelles idées permettant de faire avancer notre sport et d'ouvrir de nouvelles possibilités, a confié le président de la FIS Johan Eliasch dans un communiqué. Le concept de Zermatt/Cervinia comme hôte est innovant. Cela nous permettra non seulement d'organiser la saison de Coupe du Monde sans interruption entre octobre et mars, mais cela permettra de renforcer les disciplines au sein du calendrier. » De plus, les organisateurs ont décidé d'ouvrir la piste, conçue par Didier Defago, à tous les skieurs trois semaines avant les épreuves. « Ces nouvelles compétitions de vitesse autour de l'emblématique Mont Cervin seront un ajout attrayant pour le circuit de Coupe du Monde, a assuré Michel Vion, président de la Fédération Française de ski et Secrétaire Général de la FIS. Le parcours sera un excellent test pour les spécialistes de la vitesse. » Une piste d'environ cinq kilomètres devrait être proposée aux skieurs d'ici un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.