Ski alpin : Arrêter sa carrière, Mikaela Shiffrin avoue y avoir pensé

Ski alpin : Arrêter sa carrière, Mikaela Shiffrin avoue y avoir pensé©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 07 octobre 2020 à 11h00

Absente pour la fin de la saison 2019-2020 de Coupe du Monde de ski alpin à la suite du décès de son père, Mikaela Shiffrin a récemment confié avoir un temps pensé à arrêter sa carrière.

A 25 ans, Mikaela Shiffrin a eu quelques instants l'idée de mettre un terme à sa carrière. Profondément touchée par le décès de son père le 3 février dernier, celle qui a remporté à trois reprises le classement général de la Coupe du Monde n'a pas pu aller au bout de la saison 2019-2020 mais compte bien être présente à Sölden le 17 octobre prochain pour l'ouverture de la nouvelle saison. Néanmoins, l'Américaine a confié lors d'un entretien accordé à plusieurs médias dont Ski Chrono que ce drame personnel aurait pu l'éloigner définitivement de la compétition. « J'ai pensé à arrêter le ski, a confié Mikaela Shiffrin. Ne mettez pas ça en titre de vos news ! Je n'y ai jamais pensé sérieusement mais arrêter, ça m'a traversé l'esprit. »


Shiffrin : « Mon père ne voudrait pas que j'arrête »

Une pensée qui est liée à son absence auprès de sa famille en raison de sa carrière. « Cela fait des années que je suis éloignée de ma famille une grande partie de l'année, assure celle qui a remporté 66 épreuves de Coupe du Monde. J'ai pensé à tout ce temps que je n'ai pas passé avec mon père... Je ne vais pas voir mon frère avant de longs mois. Ma mère est avec moi sur le circuit, si ça n'avait pas été le cas, je ne serais pas là. » Une idée de retraite que Mikaela Shiffrin assure avoir chassé de sa tête en songeant à ce qu'en dirait son père. « Mais mon père ne voudrait pas que j'arrête, je le sais, ajoute l'Américaine. Je me demande juste : combien de temps encore cela vaudra-t-il le coup ? » Pour rendre hommage à son père et afin d'aider les jeux skieurs, Mikaela Shiffrin a monté une fondation, le « Jeff Shiffrin Athlete Resiliency Fund » dont l'objectif sera d'aider au financement du début de carrière de jeunes skieurs prometteurs. « Les fonds aideront de jeunes athlètes à financer leur saison dans ce contexte difficile mais aussi leur route jusqu'aux Jeux Olympiques, ajoute la slalomeuse. Mon père adorait le ski, il aurait voulu aider ces jeunes skieurs du mieux possible. » Un objectif noble qui devrait permettre l'éclosion d'une nouvelle génération dans les années à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.