Mondiaux - Faivre : "Irréaliste, un truc de malade"

Mondiaux - Faivre : "Irréaliste, un truc de malade"©Media365

Thomas Siniecki : publié le vendredi 19 février 2021 à 17h19

Les réactions étaient diamétralement (et logiquement) opposées vendredi, après le géant des Mondiaux, entre le vainqueur surprise Mathieu Faivre et Alexis Pinturault, qui s'est raté alors que la médaille d'or lui tendait les bras.



Mathieu Faivre n'en revient pas, tout simplement, d'avoir remporté le titre mondial en géant trois jours après celui du slalom parallèle (pour son apparition au programme des Mondiaux) : "C'est juste vraiment irréaliste, un truc de malade. Je suis vraiment fier, tout n'a pas été parfait dans l'engagement et la justesse technique, mais le plus important c'était de s'engager pleinement et d'y croire jusqu'au bout. J'étais vraiment à la limite parfois, je suis hyper heureux." Faivre, premier Français sacré en géant depuis Jean-Claude Killy il y a 53 ans, n'est aussi que le cinquième skieur tricolore à décrocher plus d'un titre mondial.

Pinturault : "Je me suis fait avoir, ça coûte cher"

"Il y a ce petit côté où on se dit qu'on a déjà une médaille, donc forcément on est plus relâché... Mais je ne remercierai jamais assez ceux qui n'ont jamais rien lâché pour moi. Parfois, je suis un peu têtu, j'ai le sang chaud, je m'emporte un peu... Mais je n'ai jamais manqué de respect, c'est pour ça qu'ils sont toujours là et m'ont aidé."


A l'inverse, Alexis Pinturault était forcément moins réjoui, lui qui a chuté dès le haut du parcours sur la deuxième manche alors qu'il s'élançait en tête : "C'est dur, mais c'est le sport. Je suis forcément déçu. J'ai vraiment essayé de donner le maximum, j'ai bien passé la première manche en essayant de skier intelligemment sur ces portes du haut qui posent problème... Et puis je me suis fait avoir ensuite, ça coûte cher. C'est difficile, mais il faut rebondir pour le slalom de dimanche. Et les Mondiaux sont toujours une parenthèse, il faudra aussi se reconcentrer pour la suite. Le ski est là, c'est ce que je retiens également." Nettement en tête de la Coupe du monde, Pinturault est largement favori pour décrocher e premier globe de cristal de sa carrière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.