Mondiaux 2021 : Worley, Frasse-Sombet et Faivre en finales du parallèle individuel

Mondiaux 2021 : Worley, Frasse-Sombet et Faivre en finales du parallèle individuel©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 16 février 2021 à 11h46

Tessa Worley et Coralie Frasse-Sombet, chez les femmes, ainsi que Mathieu Faivre, du côté des hommes, disputeront les finales du parallèle individuel, ce mardi après-midi à Cortina d'Ampezzo.

La France aura trois représentants ce mardi après-midi lors des finales du parallèle individuel, épreuve inscrite pour la première fois de l'histoire de la compétition aux Championnats du Monde de ski alpin. Tessa Worley et Coralie Frasse-Sombet, chez les femmes, ainsi que Mathieu Faivre, chez les hommes, ont tous validé leur billet pour les finales ce mardi matin lors des qualifications. Worley a terminé sixième du tracé bleu tandis que Frasse-Sombet s'est, elle, classée troisième du tracé rouge. Moins de chance en revanche pour Doriane Escané, troisième Française en lice et restée à quai après avoir dû se contenter de la 19eme place sur le tracé rouge uniquement. Elle est la seule des Tricolores engagée dans ce parallèle individuel qui ne défendra pas ses chances dans l'après-midi en finale. Deux des immenses favorites Petra Vlhova et Lara Gut-Behrami ne seront pas non plus de la partie.

Schwarz à la trappe !

A la surprise générale, la Slovaque médaillée d'argent la veille sur le combiné derrière l'intouchable Mikaela Shiffrin, qui n'est pas allée au bout de sa manche, et la Suissesse enfin sacré aux Mondiaux, la semaine dernière sur le super-G, éliminée au temps, ont elles aussi raté le bon wagon lors de ces qualifications qui ont vu la compatriote de Gut-Behrami Wendy Holdener se montrer la plus rapide chez les dames tandis qu'un autre Suisse Loïc Meillard a, lui signé le meilleur temps des messieurs au lendemain de sa déconvenue sur le combiné, devant l'Autrichien Fabio Grstein. Mathieu Faivre sera également présent en finales, au contraire de Thibaut Favrot. Chez les hommes, deux Tricolores étaient en lice, et si le Niçois, cinquième sur le tracé bleu, est passé, Favrot, en revanche, ne verra pas la suite de la compétition. L'Alsacien n'a même pas terminé sa manche sur le tracé rouge alors que le règlement prévoyait que les huit meilleurs temps soient qualifiés pour les phases finales. L'Autrichien Marco Schwarz, qui avait devancé Alexis Pinturault pour la médaille d'or du combiné, a mordu la poussière lui aussi lors de ces qualifications qui ont fait beaucoup de dégâts chez les favoris annoncés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.