Kvitfjell : Pinturault disputera aussi la descente

Kvitfjell : Pinturault disputera aussi la descente©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 06 mars 2020 à 18h06

Sept ans après sa dernière apparition en 2013, Alexis Pinturault va faire son grand retour sur la spécialité, samedi à Kvitfjell.

Alexis Pinturault revoit ses plans. Dans un premier temps, il était prévu que le skieur de Courchevel ne dispute que le super-G, ce week-end à Kvitfjell. Il s'alignera finalement également au départ de la descente, comptant elle aussi pour la Coupe du Monde de ski alpin et disputera donc deux épreuves en Norvège. Le héros de lundi dernier sur le géant d'Hinterstoder s'est tout d'abord testé sur les deux descentes d'entraînement, jeudi et vendredi. Deux répétitions grandeur nature que le leader du classement général a terminé aux 20eme et 25eme position. Alors qu'il n'a plus disputé de descente (hors combiné) depuis 2013, à Kitzbühel il avait fini 33eme), Pinturault a donc décidé de faire son grand retour sur la spécialité, qui est pourtant loin d'être sa préférée. Une première depuis sept ans pour le slalomeur, 18eme de la descente du combiné de Wengen en début d'année et qui avait annoncé son intention d'engranger le maximum de points ce week-end à Kvitfjell avec à l'esprit de perdre le moins de points possible par rapport à son dauphin et régional de l'étape Aleksander Kilde.

Pinturault : « C'était idiot de ne pas tenter cette chance »

Sur ses terres, le Norvégien est en effet annoncé comme l'immense favori des épreuves du week-end, aussi bien sur la descente de samedi que le super-G de dimanche. Et sachant que son rival n'a que 26 points de retard, Pinturault pouvait difficilement se permettre de faire l'impasse. « Si (la situation) était différente, je ne serais pas venu, comme les autres années. Mais là, c'était idiot de ne pas tenter cette chance et de potentiellement avoir des regrets derrière de ne pas avoir osé. J'ai l'habitude de courir tous les week-ends, du coup je pense que cet enchaînement était faisable », explique le Savoyard sur le site suisse skiactu. Si le gros globe de cristal ne devrait pas se gagner à Kvitjfell pour « Pintu », il pourrait se perdre pour Kilde. Si c'est le cas, le Français ne regrettera pas son choix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.