Finales de Lenzerheide - Pinturault : " Ca fait plus mes affaires ! "

Finales de Lenzerheide - Pinturault : " Ca fait plus mes affaires ! "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 18 mars 2021 à 12h45

Alors qu'il s'attendait à perdre la tête du classement général de la Coupe du Monde après les deux premières épreuves, Alexis Pinturault a bénéficié jeudi de l'annulation du super-G, au lendemain de celle de la descente. Forcément, le Français ne le regrette pas.

« Je n'ai pas envie de dire que c'est une bonne nouvelle mais ça fait plus mes affaires à moi qu'à d'autres ! » Forcément, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'Alexis Pinturault, dans des propos relayés par nos confrères du Dauphiné, fasse la grimace après le nouveau coup de pouce que lui a apporté involontairement la météo, ce jeudi à Lenzerheide (Suisse). Le gros globe de cristal loin d'être encore dans sa poche, le Savoyard ne fanfaronnait pas pour autant après l'annulation des super-G du jour, elle-même intervenue au lendemain de la suppression des deux descentes de ces finales de Coupe du Monde toujours à l'arrêt après deux journées. Cela n'empêchait pas le toujours leader du classement général de Coupe du Monde, avec 31 points d'avance sur son rival suisse Marco Odermatt, d'apprécier forcément à sa juste valeur ce nouveau signe du destin venu le rapprocher encore davantage de son premier sacre, 24 ans après celui du dernier Français à soulever le gros globe : Luc Alphand, en 1997. « Pintu » savourait d'autant plus cette nouvelle annulation qu'il ne cache pas qu'il s'attendait à perdre sa première place au profit d'Odermatt à l'issue des deux premières épreuves au programme de ces finales : « Je m'attendais à ce que Marco Odermatt prenne la tête après les épreuves de vitesse. »

Pinturault : « Je m'attendais à ce qu'Odermatt prenne la tête »

Non seulement, le Suisse n'a pas pris les commandes et du même coup un ascendant psychologique sur le Français, mais il mène toujours la chasse derrière Pinturault alors que se profilent les deux terrains de jeux préférés du Savoyard : le géant et le slalom. Difficile de faire meilleure journée pour notre « Pintu » national, premier surpris néanmoins de cette annulation qui fait grandement ses affaires. « Je ne m'y attendais pas pour le super-G, la météo devait être bonne aujourd'hui (jeudi). Mais Lenzerheide semble avoir un climat très particulier. Il y a eu des annulations ici par le passé, même en géant. D'ailleurs, quand je vois la météo pour samedi, le géant est loin d'être acquis aussi. Je suis surpris que ça soit annulé aujourd'hui, mais il y a eu des précipitations, dix à vingt centimètres sur la neige, avec un brouillard persistant. » Mais qui a tout d'un rayon de soleil pour Pinturault.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.