Descente de Kitzbühel : Clarey a "du mal à réaliser"

Descente de Kitzbühel : Clarey a "du mal à réaliser"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 21 janvier 2022 à 14h45

Deuxième de la descente de Kitzbühel vendredi, Johan Clarey (41 ans) en serait presque le premier étonné. "Je ne pensais pas que je pouvais le faire", a réagi le Français, qui a devancé son jeune compatriote Blaise Giezendanner.



Les Bleus ont frappé fort vendredi, lors de la descente de Kitzbühel. Si Aleksander Aamodt Kilde a confirmé sa domination sur la discipline en remportant sa troisième descente de la saison, et son sixième succès au total lors de cette Coupe du monde 2021-2022, deux Français complètent le podium : le vétéran Johan Clarey (41 ans), et le surprenant Blaise Giezendanner (30 ans), pourtant parti avec le 43e dossard. Un tout premier podium pour ce dernier, et un neuvième pour Clarey, qui signe son quatrième Top 3 sur la fameuse Streif, où il avait déjà décroché une deuxième place sur la descente en 2021.

Le natif d'Annecy en profite pour améliorer son record, lui qui était devenu à cette occasion le skieur le plus âgé à monter sur un podium de Coupe du monde. Une grande expérience qui ne l'empêche toutefois pas d'avoir le trac... "J'étais très stressé ce matin, a-t-il ensuite reconnu, rapporte Le Dauphiné. Je pense que je sentais que je pouvais aller faire quelque chose de bien. Je fais juste une erreur qui me coûte cher mais bon, je suis derrière un monstre. C'est fantastique, je ne pensais pas que je pouvais le faire. J'aurais presque été satisfait de faire top 10 mais là, j'ai du mal à réaliser. Je fais une bonne manche mais c'étaient des conditions irrégulières et on ne sait jamais ce qu'il peut se passer. C'est super ça arrive au bon moment parce que ça commençait à être difficile. Il y avait de bonnes choses, j'ai des bonnes sections à toutes les courses. Je sens que je suis capable d'aller vite et je l'ai prouvé aujourd'hui, c'est cool. J'aimerais quand même la gagner un jour mais j'ai encore une chance dimanche !" Et dimanche, ce sera la dernière descente avant les Jeux de Pékin...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.