Coupe du Monde (H) : Les Super-G de Bormio verront Alexis Pinturault prendre le départ

Coupe du Monde (H) : Les Super-G de Bormio verront Alexis Pinturault prendre le départ©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 23 décembre 2021 à 18h50

Alors qu'il n'était pas certain de faire le déplacement à Bormio pour les deux Super-G qui y seront organisés, Alexis Pinturault a finalement opté pour rejoindre la station italienne.



Il n'y aura pas de trêve des confiseurs pour Alexis Pinturault. Décevant à l'occasion des deux slaloms géants disputés les 19 et 20 décembre derniers à Alta Badia, avec respectivement une 15eme et une 18eme place, le skieur de Courchevel s'est refait un moral sur les pentes de Madonna di Campiglio. A l'occasion du slalom nocturne organisé ce mercredi dans la station italienne, le vainqueur du gros Globe de Cristal la saison passée a pris la deuxième place, à un dixième de seconde du vainqueur, le champion du monde en titre Sebastian Foss-Solevaag. En effet, a l'issue des courses d'Alta Badia, Alexis Pinturault avait confié qu'il ne pensait pas faire le déplacement à Bormio, assurant qu'il « serait idiot d'essayer de s'accrocher » dans la course au classement général de la Coupe du Monde. Toutefois, la donne semble avoir changé pour le skieur de Courchevel.

Pinturault compte surfer sur la vague

En effet, selon les informations du quotidien L'Equipe, Alexis Pinturault compte bien être présent dans la station de la Valtelline et participer aux deux Super-G programmés les 29 et 30 décembre prochains sur la Stelvio, le deuxième venant remplacer la course annulée le 28 novembre dernier en raison de conditions météorologiques défavorables. Une épreuve moins exigeante que la descente, qui aura lieu le 28 décembre, sur laquelle le champion du monde 2019 du combiné alpin s'est montré à son aise depuis le début de la saison. En effet, à l'occasion des deux épreuves disputées les 2 et 3 décembre derniers à Beaver Creek, Alexis Pinturault a pris à chaque fois la sixième place. S'il ne semble plus intéressé par la défense de son titre au classement général de la Coupe du Monde, le skieur de Courchevel ne semble pas décidé à abandonner tout espoir de bien figurer dans une saison principalement marquée par les Jeux Olympiques, en février prochain à Pékin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.