Relais mixte de Pokljuka : La France donne la leçon à la Norvège et à l'Allemagne

Relais mixte de Pokljuka : La France donne la leçon à la Norvège et à l'Allemagne©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 25 janvier 2020 à 16h21

Grâce notamment à une très belle performance de Justine Braisaz et Julia Simon, l'équipe de France a remporté le relais mixte de Pokljuka, dernière épreuve du genre avant les Mondiaux.

Le Bleu-Blanc-Rouge était décidément à l'honneur ce samedi à Pokljuka ! Quelques heures après le succès du duo composé d'Anaïs Bescond et Emilien Jacquelin dans le relais mixte simple, les Bleus se sont offert un nouveau succès dans le relais mixte plus traditionnel disputé dans la station slovène. C'est toutefois sans Martin Fourcade mais avec ses dauphins au classement général de la Coupe du Monde, Quentin Fillon Maillet et Simon Desthieux, que l'équipe de France s'est présentée au deuxième relais mixte de la saison, dernière répétition générale avant les Mondiaux d'Antholz-Anterselva et qui fait suite à la victoire de l'Italie lors de la manche d'ouverture disputée à Östersund en novembre dernier. Face à eux sur les deux premiers relais, la Norvège a envoyé les frères Tarjei puis Johannes Thingnes Boe lors de la première moitié de course.

Les Bleus ont résisté aux frères Boe

Les Bleus ont fait la course en tête à l'issue du premier relais, Quentin Fillon Maillet ne s'imposant qu'une seule pioche lors de son tir couché avant de lancer Simon Desthieux en tête avec une avance de six secondes sur l'Allemagne et la Norvège. Mais Johannes Thingnes Boe, encore frais après plusieurs semaines d'absence pour cause de paternité et rassuré sur son niveau de performance après sa victoire sur l'individuelle disputée ce jeudi, avait une autre idée en tête. Revenu sur le Tricolore en à peine 800 mètres, le tenant du gros Globe de Cristal a d'abord pris son mal en patience, étant retardé par deux pioches sur son tir couché, tout comme Simon Desthieux. L'accélération imposée par Johannes Thingnes Boe dans le deuxième tour de son relais a permis à la Norvège de creuser un premier écart. Plus fort sur les skis, le Norvégien a distancé Simon Desthieux de 16 secondes à l'issue de son relais, les relayeurs laissant alors la place aux relayeuses pour la deuxième moitié de course.

Les Bleues ont ensuite fait la différence

Lancée à la poursuite de Synnove Solemdal, Justine Braisaz n'a eu besoin que de deux kilomètres de piste pour réduire à néant son retard et entrer en tête sur le stand de tir. Mais deux pioches ont ralenti la Tricolore qui s'est imposée une nouvelle chasse, repartant sur la piste avec 25 secondes de retard. Là encore, l'écart a été effacé en moins d'un tour et, avec une pioche de moins que sa rivale, Justine Braisaz a entamé son dernier tour avec treize secondes d'avance pour lancer Julia Simon confortablement en tête, avec 42 secondes d'avance sur Ingrid Landmark Tandrevold. Une pioche sur son tir couché n'a vu la Française ne lâcher que cinq petites secondes avant une nouvelle erreur au tir debout qui n'a pas eu plus de conséquences. Avec une marge de 45 secondes, la Française a pu savourer son dernier tour de piste pour permettre à l'équipe de France de s'imposer nettement devant la Norvège et, à plus d'une minute, l'Allemagne. Avec une équipe pas forcément type, les Bleus ont envoyé un message clair à leurs rivaux, il faudra compter sur eux aux Mondiaux !

BIATHLON / COUPE DU MONDE
Relais mixte de Pokljuka (Slovénie) - Samedi 25 janvier 2020
1- France (Fillon Maillet-Desthieux-Braisaz-Simon) en 1h17'53''3 (0 fautes au tir + 8 pioches)
2- Norvège (T.Boe-J.T.Boe-Solemdal-Tandrevold) à 40''6 (0+4)
3- Allemagne (Horn-Kuehn-Hettich-Hinz) à 1'01''4 (0+5)
4- Russie (Eliseev-Loginov-Kuklina-Starykh) à 1'24''8 (0+7)
5- Suède (Femling-Nelin-Magnusson-Hoegberg) à 1'34''1 (0+6)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.