Relais de Ruhpolding (H) : Trois ans après, les Tricolores renouent enfin avec la victoire

Relais de Ruhpolding (H) : Trois ans après, les Tricolores renouent enfin avec la victoire©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 18 janvier 2020 à 15h35

Sans victoire collective depuis mars 2017 à Pyeongchang, l'équipe de France masculine de biathlon emmenée par Martin Fourcade a dominé l'épreuve organisée à Ruhpolding et met fin à la série de victoires de la Norvège cette saison.

La Norvège n'est plus invincible, les Bleus ne sont plus maudits ! A Ruhpolding, le relais masculin a vu les séries des deux nations prendre fin. En effet, sans aucune victoire dans l'exercice depuis mars 2017, l'équipe de France a mis fin à la série de deux victoires norvégiennes en relais depuis le début de la saison. Si, en tout début de course, la Corée du Sud a pris les devants par « l'ancien Russe » Timofei Lapshin, l'équipe de France a rapidement pris les devants par l'intermédiaire d'Emilien Jacquelin, qui n'a pioché qu'une seule fois en deux passages par le stand de tir pour conclure le premier relais et lancer Martin Fourcade dans les meilleures conditions avec douze secondes d'avance sur... la Chine, qui a rapidement plongé dans le classement pour finir à la 18eme place quand la Corée du Sud a été sortie de la course lors du troisième relais quand les Bleus a mis un tour à Suyoung Lee.

Fourcade a mis les Bleus sur orbite

Impressionnant sur les skis et précis au tir avec un 10/10, le leader du classement général de la Coupe du Monde a nettement creusé l'écart sur ses rivaux, distançant une équipe de Norvège mal réglée au tir avec huit pioches à mi-distance de plus d'une minute. Simon Desthieux, dauphin du Catalan au classement général, a d'abord su résister à la charge de Tarjei Boe dans son premier tour de piste, ne concédant que douze secondes au Norvégien malgré une pioche au tir. Le Français a ensuite su profiter d'un léger errement de son rival pour lancer le troisième au général de la Coupe du Monde, Quentin Fillon Maillet, avec un peu moins d'une minute et demie d'avance sur la Norvège, encore sous pression de l'Autriche.

Trois ans de disette prennent fin pour les Bleus

Ce dernier relais a vu Quentin Fillon Maillet assurer son tir et, malgré quatre pioches supplémentaires, le Tricolore a su maintenir à distance Vetle Sjaastad Christiansen, chargé de conclure le relais norvégien en l'absence de Johannes Thingnes Boe. Ce dernier, qui n'a eu besoin que d'une pioche, a surtout su maintenir l'Autrichien Julian Eberhard à distance respectable pour assurer la deuxième place à 1'12'' d'une équipe de France absolument impériale. Pour la première fois depuis le relais de Pyeongchang en mars 2017, les Bleus dominent de la tête et des épaules ce relais masculin, ce qui permet à la France de se rapprocher de la Norvège au classement de la Coupe du Monde de relais.

BIATHLON / COUPE DU MONDE (H)
Relais de Ruhpolding (Allemagne) - Samedi 18 janvier 2020
1- France (Jacquelin-Fourcade-Desthieux-Fillon Maillet) en 1h18'11''2 (0 fautes au tir + 6 pioches)
2- Norvège (Dale-Bjoentegaard-T.Boe-Christiansen) à 1'12''2 (0+10)
3- Autriche (Landertinger-Eder-Leitner-Eberhard) à 1'24''3 (0+4)
4- Russie (Garanichev-Eliseev-Latypov-Loginov) à 1'32''3 (0+5)
5- Allemagne (Reed-Nawrath-Peiffer-Doll) à 2'13''1 (0+12)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.