Relais de Nove Mesto (H) : La France a tout raté, la Norvège facile

Relais de Nove Mesto (H) : La France a tout raté, la Norvège facile©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 07 mars 2020 à 18h19

La Norvège, emmenée par les frères Boe, a facilement remporté le relais masculin de Nove Mesto, devant l'Ukraine et la Suède. La France, plombée par les fautes au tir et l'incroyable erreur d'Emilien Jacquelin, a terminé quinzième.



Et de quatre pour la Norvège ! Les Norvégiens ont remporté leur quatrième relais masculin de la saison ce samedi devant les tribunes vides de Nove Mesto (République tchèque). Alors qu'on attendait un duel au sommet entre la Norvège et la France (qui avait gagné les deux autres relais cette saison, dont celui des championnats du monde), le choc a fait flop, car les Bleus sont passés au travers. Pour l'équipe de France, privée de Martin Fourcade laissé au repos en vue de la mass-start de dimanche, ce relais a en effet ressemblé à un calvaire. Parti en premier, Antonin Guigonnat a commis trois fautes dès son premier tir et a déjà plombé partiellement les chances des Bleus. Un sans-faute au deuxième tir lui a permis de passer le relais à Emilien Jacquelin en onzième position, à 35 secondes de la Norvège. Mais le champion du monde de poursuite, âgé de 24 ans, a fait une erreur de jeunesse.

Le cauchemar de Jacquelin

Sur son tir couché, il a commis deux erreurs et a fait tomber une balle de pioche car il avait du mal à faire rentrer une balle dans le canon. « Et au lieu de demander une balle de pioche à quelqu'un, j'ai manqué de lucidité et je ne l'ai pas fait, et du coup il me manquait une balle de pioche pour le debout », a expliqué le biathlète à La Chaîne L'Equipe. Si bien que comme il a fait trois erreurs sur le tir debout, Jacquelin n'a pas pu tirer sa balle de pioche. Il a donc dû effectuer un tour de pénalité, mais a aussi fait écoper à l'équipe de France de deux minutes de pénalité pour cette balle de pioche perdue, comme le veut le règlement. Jacquelin, dégoûté, a passé le relais à Simon Desthieux en 22eme position, à 3'12 de la Norvège. Sans grandes ambitions, le troisième relayeur français, victime d'une petite chute en cours de route, a commis deux fautes sur son tir debout et Quentin Fillon Maillet a pris le dernier relais en 18eme position, à 4'05 de la Norvège. Le deuxième du classement général de la Coupe du Monde, qui défendra sa place de leader du classement de la mass-start dimanche, n'a évidemment pas tout donné sur ce dernier relais. Il a commis trois fautes sur son tir debout et a finalement pris la quinzième place finale. Sans l'erreur de Jacquelin, la France aurait terminé huitième. Bien loin de son statut de championne du monde...


La Norvège comme dans un rêve

Si le relais de la France s'est avéré catastrophique, celui de la Norvège s'est déroulé comme dans un rêve. Vetle Sjastad Christiansen, Johannes Dale et Tarjei Boe ont passé le relais en tête (cinq dixièmes d'avance pour Christiansen devant le Suédois Samuelsson, une seconde et demie d'avance pour Dale devant le Biélorusse Bocharnikov et 42 secondes d'avance pour T.Boe devant l'Italien Windisch). Johannes Boe, qui jouera la tête du classement général dimanche face à Fourcade et Fillon Maillet, n'a pas forcé, a réussi un sans-faute, et s'est tranquillement imposé avec 38 secondes d'avance sur l'Ukrainien Pidruchnyi et 43 sur le Suédois Ponsiluoma. L'équipe masculine de Norvège, comme l'équipe féminine, est bel et bien la meilleure du monde !



COUPE DU MONDE (H) / RELAIS DE NOVE MESTO (REPUBLIQUE TCHEQUE)
Classement final (4x7,5km) - Samedi 7 mars 2020
1- Norvège en 1h10'25"3 (0 tour de pénalité + 5 fautes)
2- Ukraine à 38"2 (0+5)
3- Suède à 43"3 (1+8)
4- Russie à 46"9 (0+7)
5- Allemagne à 57"2 (1+10)
6- Italie à 1'43"9 (0+5)
7- Biélorussie à 2'17"5 (1+7)
8- Slovénie à 2'53"8 (0+7)
9- Suisse à 3'00"4 (0+6)
10- Autriche à 3'09"1 (0+10)
...
15- France à 4'47"1 (1+12)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.