Relais d'Östersund (F) : La Norvège l'emporte au bout du suspense, les Bleues terminent à la cinquième place

Relais d'Östersund (F) : La Norvège l'emporte au bout du suspense, les Bleues terminent à la cinquième place ©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le mercredi 29 novembre 2023 à 17h05

Alors que les Bleues n'ont pris que la cinquième place malgré un début de course encourageant, la Norvège a fait la décision sur le dernier tir pour remporter le relais féminin d'Östersund devant la Suède et l'Allemagne.



Il n'y a pas eu de troisième podium en trois relais pour l'équipe de France. Après le bronze sur le relais mixte simple puis la victoire sur le relais mixte le week-end dernier, les Bleues n'ont pas été à leur aise ce mercredi à Östersund. Pourtant, Lou Jeanmonnot avait su mettre tous les ingrédients lors du début de course. Avec une seule pioche utilisée sur le tir debout, la Tricolore est restée dans les skis de la Suédoise Anna Magnusson et de la Norvégienne Marthe Krakstad Johansen. Grâce à une troisième boucle effectuée à fond, la native de Pontarlier a lancé Chloé Chevalier en première position, avec la République tchèque, la Norvège et l'Italie au contact. Alors que les conditions de tir sont devenues toujours plus difficiles, le vent venant s'ajouter à la neige tombant sur la station suédoise, les pioches se sont multipliées mais la Tricolore a tenu bon, ressortant du tir debout devant Jessica Jislova et Juni Arnekleiv. C'est à ce moment que les Bleues ont déraillé.

Les Bleues ont trop vite craqué

En effet, si la Norvégienne a fait un sans-faute quand la Tchèque a eu besoin de deux pioches, Chloé Chevalier a craqué. Restant face aux cibles pendant une minute de plus que ses rivales, la Tricolore a manqué une cible malgré ses trois pioches. Un tour de pénalité qui a repoussé l'équipe de France à quasiment deux minutes avant une dernière boucle pénible pour la native de Saint-Martin-d'Hères. Cette dernière a lancé Justine Braisaz-Bouchet à quasiment deux minutes et demie de la Norvège, qui s'est isolée en tête grâce à une fin de relais tonitruante de Juni Arnekleiv. Karoline Offigstad Knotten a poursuivi sur sa lancée au début du troisième relais quand Elvira Oeberg a commencé à faire son effort pour relancer la Suède. Profitant des trois pioches de la Norvégienne sur le tir debout, la Suédoise s'est emparée de la tête, lançant sa sœur Hanna Oeberg avec 23 secondes d'avance sur Ingrid Landmark Tandrevold, dernière relayeuse pour la Norvège. Côté Tricolore, Justine Braisaz-Bouchet s'est fait peur sur le tir couché avec un sans-faute sur le tir debout.

La Norvège peut jubiler

Ce qui lui a permis de remonter au sixième rang au moment de passer le témoin à Julia Simon. Blanchissant ses cinq cibles sans recours aux balles de pioches, Ingrid Landmark Tandrevold a fait fondre l'avance d'Hanna Oeberg dès le tir couché pour ne compter que sept secondes de retard au moment d'entrer une dernière fois sur le pas de tir. La pression a alors rattrapé la Suédoise, qui a utilisé ses trois pioches et fait un tour de pénalité, contrairement à la Norvégienne. De son côté, Franziska Preuss a réalisé un tir très rapide malgré six balles utilisées pour ressortir juste devant Hanna Oeberg, en deuxième position. Alors que la Norvège a pu savourer son succès, son premier de l'hiver, la Suède a su faire la différence face à l'Allemagne dans la dernière boucle pour s'assurer la deuxième place. Ne lâchant que deux pioches sur le tir debout, Julia Simon permet aux Bleues de remonter au cinquième rang, à quasiment deux minutes et demie. Un résultat qui confirme les difficultés vues lors de l'individuel le week-end dernier et qui devront être corrigées en vue de l'enchaînement sprint-poursuite prévu cette semaine en Suède.

BIATHLON - COUPE DU MONDE (F) / RELAIS D'ÖSTERSUND
Classement final - Mercredi 29 novembre 2023
1- Norvège (Johansen/Arnekleiv/Knotten/Tandrevold) en 1h18'48''3 (0 fautes + 9 pioches)
2- Suède (Magnusson/Persson/E.Oeberg/H.Oeberg) à 41''6 (1+9)
3- Allemagne (Hettich-Walz/Grotian/Voigt/Preuss) à 47''9 (0+4)
4- Suisse (E.Gasparin/Baserga/A.Gasparin/Haecki-Gross) à 2'19''9 (0+10)
5- France (Jeanmonnot/Chevalier/Braisaz-Bouchet/Simon) à 2'23''4 (1+10)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.