Relais d'Oberhof : Les Bleus savourent leur succès "historique"

Relais d'Oberhof : Les Bleus savourent leur succès "historique"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 15 janvier 2021 à 18h00

Vainqueurs pour la première fois d'un relais à Oberhof, les Bleus (Desthieux, Fillon Maillet, F.Claude et Jacquelin) ont frappé fort vendredi en Allemagne.

 

Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Fabien Claude et Émilien Jacquelin ont brillamment remporté le relais d'Oberhof (Allemagne) vendredi en s'imposant devant la Norvège et l'Italie. Une superbe performance pour des Bleus qui avaient terminé à la huitième place du premier relais de la saison, le 6 décembre à Kontiolahti (Finlande), puis au sixième rang une semaine plus tard à Hochfilzen (Autriche). Et alors que l'équipe de France ne s'était jamais imposée à Oberhof, elle avait remporté son dernier relais masculin sans Martin Fourcade, qui a pris sa retraite à l'intersaison, il y a 18 ans... "Une victoire en relais, ça aide l'équipe à se lancer. Ça met en place une vraie dynamique positive et entraînante pour tous", apprécie Desthieux, interrogé à l'issue de la course au micro de La chaîne L'Equipe. 

Jacquelin : "C'est génial !"

En difficulté au tir lors des deux premiers relais, Jacquelin, dernier relayeur, a lui répondu de la meilleure des manières en assurant le succès des Tricolores, lui qui n'aura concédé que deux pioches au final. "Que des belles choses aujourd'hui ! Pour ma part, depuis les Championnats du monde d'Antholz, j'enchaînais les mauvaises performances sur les relais dues à des erreurs techniques ou juste des mauvaises prestations. Entouré de ces gars, c'est génial ! Un relais Français qui s'impose à Oberhof c'est historique. C'est quelque chose de très beau, ça va faire du bien à tout le monde !, apprécie-t-il. Il n'y a pas à se cacher, le dernier relais c'était surtout de ma faute... on savait qu'on était tous capables de faire un très bon relais, de viser la gagne. Quand on fait quatre courses pleines comme aujourd'hui, on sait qu'on peut aller chercher la gagne face à la Norvège par exemple." Claude, lui, "espère que cette victoire en appelle d'autres." C'est tout ce qu'on peut leur souhaiter, après un début de saison compliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.