Mondiaux : Hochfilzen postule pour 2028

Mondiaux : Hochfilzen postule pour 2028©panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le dimanche 18 septembre 2022 à 20h10

La station autrichienne d'Hochfilzen a officialisé ce dimanche son ambition d'accueillir l'édition 2028 des championnats du monde de biathlon, que Le Grand-Bornand pourrait également convoiter.



Oberhof (Allemagne) en 2023, Nove Mesto (République tchèque) en 2024, Lenzerheide (Suisse) l'année suivante et Otepää (Estonie) en 2027. Les prochaines éditions des championnats du monde de biathlon ont déjà trouvé preneur et celle de 2028, déjà à l'étude, suscite les convoitises. Le site autrichien de Hochfilzen, dans le Tyrol, a déposé ce dimanche sa candidature auprès de l'Union Internationale de biathlon (IBU) pour accueillir l'événement pour la cinquième fois, après 1978, 1998 (co-organisateur avec Pokljuka), 2005 et 2017. « Après le 'conte de fées des championnats du monde de biathlon 2017', dont on se souviendra surtout grâce à un temps radieux et à une foule impressionnante de 150 000 spectateurs, des championnats du monde pourraient à nouveau avoir lieu en 2028 dans le célèbre site de Coupe du Monde du Tyrol », annonce la Fédération autrichienne de ski (ÖSV) dans un communiqué.

Le Grand-Bornand pas encore candidat

Hochfilzen, étape incontournable de la Coupe du Monde de biathlon et hôte de la deuxième manche de la saison prochaine du 9 au 11 décembre, vient ainsi se poser en sérieux concurrent au Grand-Bornand. La station de Haute-Savoie souhaite également être candidate à l'organisation de l'événement comme le révélait en juin Fabien Saguez, président de la Fédération Française de ski (FFS), à Ski Chrono. « Le territoire haut-savoyard a déjà des événements d'envergure, le Kandahar à Chamonix, le biathlon au Grand-Bornand qui est le Stade Vélodrome de la discipline, les finales de la Coupe du Monde de bosses réussies à Megève. Il faut les pérenniser. La suite logique est une candidature pour des championnats du monde au Grand-Bornand. J'ai compris la volonté du département. On doit accompagner cette candidature », rapportait alors le nouveau patron du ski tricolore. Toutefois, la candidature tricolore se fait encore attendre. Également station-étape de la Coupe du Monde de biathlon, le Grand-Bornand n'a jamais accueilli l'événement, pas plus que tout autre site français depuis que les Mondiaux masculins et féminins ont fusionné en 1989.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.