Mondiaux - Chevalier : "J'ai voulu jouer, j'ai perdu"

Mondiaux - Chevalier : "J'ai voulu jouer, j'ai perdu"©Media365

Thomas Siniecki : publié le mercredi 10 février 2021 à 17h23

Alors que l'équipe de France était en position de jouer la victoire, mercredi sur le relais mixte des Mondiaux de Pokljuka, Anaïs Chevalier a craqué sur son deuxième tir (debout). Les Bleus n'ont pu faire mieux que cinquièmes.



Il est toujours difficile, et surtout désagréable, de désigner un coupable dans l'effondrement d'un relais. Mais Anaïs Chevalier, à la lecture de ses déclarations, s'en charge elle-même (pour L'Equipe) : "J'ai voulu jouer, j'ai perdu. Je n'ai pas encore trop le recul pour analyser ce que j'ai fait sur ce tir debout. Je suis déçue, s'il y avait bien un relais à ne pas planter, c'était celui-là..." Troisième relayeuse après Emilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet (et avant Julia Simon), la Française était à la lutte avec la Norvégienne Tiril Eckhoff pour la première place de ce relais mixte, qui a ouvert le programme des Mondiaux mercredi. Alors que son adversaire mettait quelques-uns de ses tirs dehors, elle commençait d'abord avec un 4/4 hyper rapide. Et puis...

"J'ai vu qu'elle avait ces deux pioches, je me suis dit que c'était possible si je faisais le plein. Et je pensais l'avoir fait, sauf sur la dernière... Dans l'action, j'ai cru que je l'avais mise, j'avais presque la carabine sur le dos avant même de piocher. Je n'ai jamais réussi à me calmer et à la mettre, voilà je suis déçue." Un peu plus tard, Simon ne se faisait "pas de souci pour elle" : "Je sais comment elle est, c'est ma camarade de chambre. On discutera si elle a envie, mais elle rebondit très bien. On connaît ses tirs, c'est surprenant de la voir craquer comme ça. Comme quoi, ça arrive à tout le monde. Je m'inspire beaucoup d'elle. Je ne lui en veux pas, je sais ce que c'est... On est une équipe, on gagne et on perd ensemble. Cette fois ça n'a pas souri, voilà."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.