Mondiaux 2021 (H) : Le relais dominé par la Norvège, les Bleus quatrièmes

Mondiaux 2021 (H) : Le relais dominé par la Norvège, les Bleus quatrièmes©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 20 février 2021 à 16h15

Parfaitement lancée par Sturla Holm Laegreid, la Norvège a dominé de bout en bout le relais masculin des Mondiaux 2021. La Suède et la Russie complètent le podium alors que la France prend la quatrième place.

La Norvège avait un plan pour aller chercher l'or sur le relais masculin et l'a parfaitement exécuté. Avec Sturla Holm Laegreid en premier relayeur ce samedi à Pokljuka, l'idée était de mettre sous pression d'entrée les principales nations et le champion du monde de l'individuel a parfaitement tenu son rôle. Avec une seule pioche face aux cibles mais un temps de ski bien meilleur, Lagreid a lancé dans un fauteuil Tarjei Boe. Derrière, Mikita Labastau et la Biélorussie ont profité d'un tir debout très laborieux d'Antonin Guigonnat, avec trois pioches, pour conclure son relais à la deuxième place juste devant le Français, à 22 secondes de la Norvège. Mais les Biélorusses ont très vite décroché avec Anton Smolski qui a pioché à trois reprises et laissé Quentin Fillon Maillet installer la France à la deuxième place, au contact avec la Suisse et l'Italie. C'est alors que les Bleus ont vu leurs espoirs de titre mondial, voire même de médaille s'envoler face aux cibles du pas de tir de Pokljuka.

Fillon Maillet a plombé les Bleus

S'il n'a pas pu résister au tempo imposé par Lukas Hofer, Quentin Fillon Maillet a atteint le stand de tir pour le passage debout en troisième position. Mais le natif de Champagnole a vécu un très mauvais moment. Auteur de quatre fautes, il a été contraint d'effectuer un tour de pénalité, ressortant à la septième place et avec quasiment 40 secondes de retard sur un Tarjei Boe qui a frôlé la correctionnelle, piochant lui-aussi à trois reprises. Le dernier tour de la boucle de 2500 mètres a également vu le Français se faire doubler par Anton Smolski, lançant Simon Desthieux à la huitième position avec un peu plus de 45 secondes de retard. Devant un frère Boe a succédé à un autre, Johannes Thingnes Boe s'élançant comme troisième relayeur. Côté Français, Simon Desthieux a été en difficulté sur les skis mais s'est rattrapé sur le tir couché, reprenant quasiment dix secondes à la Norvège et, malgré une pioche sur le tir debout, a lancé la flèche Emilien Jacquelin avec seulement 20 secondes de retard sur le podium.

Christiansen a fini le travail, Jacquelin a tout donné

Dans un groupe composé de Sebastian Samuelsson pour la Suède, Dominik Windisch pour l'Italie et Anton Dudchenko pour l'Ukraine, le champion du monde de la poursuite s'est maintenu dans la lutte pour le podium. Mais, après un tir couché impeccable, Emilien Jacquelin a craqué sur le tir debout. Avec trois pioches, le Tricolore est ressorti à la cinquième place, à plus d'une minute d'un Vetle Sjaastad Christiansen qui s'est fait une frayeur avec deux pioches et à plus de 20 secondes du podium. Un dernier tour qui a été un long fleuve tranquille pour le Norvégien alors que, dès la sortie du pas de tir, Eduard Latypov a été débordé par un Sebastian Samuelsson en très grande forme, qui offre la médaille d'argent à la Suède devant l'équipe de Russie. Malgré un tour de pénalité et onze pioches, l'équipe de France termine à la quatrième place, laissant échapper le podium pour un peu moins de douze secondes. Pour la Norvège, quelques heures après la victoire de l'équipe féminine sur le relais, il s'agit du sixième titre et de la dixième médaille depuis le début de ces Mondiaux.

BIATHLON - MONDIAUX 2021 (H) / RELAIS
Classement final - Samedi 20 février 2021
1- Norvège (Laegreid-T.Boe-J.T.Boe-Christiansen) en 1h12'27''4 (0 fautes au tir + 8 pioches)
2- Suède (Femling-Nelin-Ponsiluoma-Samuelsson) à 33''1 (0+7)
3- Russie (Khalili-Eliseev-Loginov-Latypov) à 50''9 (0+5)
4- France (Guigonnat-Fillon Maillet-Desthieux-Jacquelin) à 1'02''0 (1+11)
5- Ukraine (Tsymbal-Pidruchnyi-Pryma-Dudchenko) à 1'12''7 (0+4)
6- Italie (Bionaz-Hofer-Giacomel-Windisch) à 1'35''5 (2+14)
7- Allemagne (Lesser-Rees-Peiffer-Doll) à 1'43''2 (0+4)
8- Slovénie (Dovzan-Fak-Trsan-Cisar) à 1'44''3 (0+8)
9- Biélorussie (Labastau-Smolsko-Varabei-Lazouski) à 2'25''4 (0+9)
10- Autriche (Komatz-Eder-Leitner-Eberhard) à 2'31''1 (1+6)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.