Mondiaux 2020 (F) : La Norvège au sommet, la France au fond du trou

Mondiaux 2020 (F) : La Norvège au sommet, la France au fond du trou©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 22 février 2020 à 12h59

L'équipe de Norvège a remporté le relais féminin (4x6km) des championnats du monde d'Antholz-Anterselva, devant l'Allemagne et l'Ukraine. La France, catastrophique au tir, a signé les pires Mondiaux de son histoire en terminant 14eme.



Quel relais féminin à rebondissements aux championnats du monde d'Antholz-Anterselva ! La Norvège a été sacrée ce samedi au terme des 24 kilomètres, devant l'Allemagne et l'Ukraine ! Seulement neuvième après le premier relais de Synnove Solemdal, puis cinquième après le relais de Ingrid Landmark Tandervold, et troisième après le relais de Tiril Eckoff, la Norvège est allée décrocher la médaille d'or grâce à Marte Olsbu Roeiseland, déjà quintuple médaillée lors de ces Mondiaux, qui a réussi un sans-faute. Au coude à coude avec la Suédoise Hanna Oeberg sur son dernier tir, elle a vu la Suédoise craquer (un tour de pénalité et trois pioches) et a pu s'offrir une belle victoire. Les Allemandes, elles aussi mal embarquées (19eme après le premier relais) mais emmenées par Denise Herrmann à la fin, terminent deuxièmes à dix secondes, et les Ukrainiennes troisièmes à dix-huit secondes. L'Allemagne et l'Ukraine n'ont, contrairement à la Norvège, pas effectué de tour de pénalité, mais les Norvégiennes étaient plus rapides sur les skis. La moitié de ce relais a pourtant été ultra dominé par les Italiennes, à domicile, avec Dorothea Wierer et Lisa Vittozzi en chefs de file, qui comptaient 58 secondes d'avance sur la Pologne à la fin du deuxième relais. Mais Federica Sanfilippo et Michela Carrara ont ensuite multiplié les fautes et l'Italie a terminé dixième. La Pologne a également craqué, finissant septième, après les quatre fautes de Magdalena Gwizdon.

Quatre tours de pénalité et 19 pioches pour la France !

Deuxième du relais féminin de l'étape de Ruhpolding il y a un mois, l'équipe de France, composée de Julia Simon, Anaïs Bescond, Célia Aymonier et Justine Braisaz, pouvait nourrir de légitimes ambitions lors de ces Mondiaux. Mais ce relais a tourné à la catastrophe ! Sur la lancée de leurs résultats décevants depuis le début de la compétition (Bescond 11eme de la poursuite pour meilleure performance), les filles sont passées complétement à travers. Les Françaises ont même réussi l'exploit de signer l'une des pires performances au tir de ce relais : six pioches pour Simon, trois pioches pour Bescond, quatre tours de pénalité et six pioches pour Célia Aymonier et quatre pioches pour Justine Braisaz ! En signant le meilleur temps de ski de son groupe, Julia Simon avait un peu limité la casse, en passant le relais en cinquième position à Anaïs Bescond, à 37 secondes de la leader italienne. Mais au deuxième relais, la France était septième à 1'22 des Italiennes, toujours en tête, et au troisième relais, les Bleues étaient 18emes, à 3'43 de la Pologne, qui avait pris les commandes. Au final, les Françaises terminent à une piteuse 14eme place, à 3'44 de la Norvège, soit le pire résultat de leur histoire dans des championnats du monde. Il leur restera la mass-start dimanche pour relever la tête. Mais au vu des performances de la quinzaine, une médaille relèverait presque du miracle.

CHAMPIONNATS DU MONDE (F) / ANTHOLZ-ANTERSELVA (ITALIE)
Classement du relais (4x6km) - Samedi 22 février 2020
1- Norvège en 1h07'05"7 (1 tour de pénalité + 9 pioches)
2- Allemagne à 10"7 (0+9)
3- Ukraine à 18"4 (0+8)
4- République tchèque à 31"1 (0+10)
5- Suède à 44"9 (1+11)
6- Suisse à 47"1 (0+11)
7- Pologne à 50"3 (0+6)
8- Russie à 1'02"6 (1+11)
9- Canada à 2'13"7 (1+12)
10- Italie à 2'29"4 (3+12)
...
14- France à 3'44"2 (4+19)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.