Dopage : Un appel interjeté par Evgeny Ustyugov contre sa suspension

Dopage : Un appel interjeté par Evgeny Ustyugov contre sa suspension©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 14h00

Alors que la chambre antidopage du TAS l'a récemment suspendu entre janvier 2010 et la fin de la saison 2013-2014, Evgeny Ustyugov a confirmé via son avocat son intention de faire appel de la sanction.

Evgeny Ustyugov n'a pas encore dit son dernier mot. S'il a pris sa retraite, l'ancien biathlète russe a récemment écopé d'une suspension entre janvier 2010 et la fin de la saison 2013-2014 pour dopage. En effet, l'analyse du passeport biologique de ce dernier a permis de déceler qu'« une substance ou une méthode prohibée » a été utilisée par le Russe sur cette période malgré l'absence de contrôle antidopage positif. Si l'Union Internationale de biathlon (IBU) avait bien accueilli la décision de la chambre antidopage du Tribunal Arbitral du Sport, ce n'est pas le cas d'Evgeny Ustyugov qui a fait savoir par son avocat qu'il avait l'intention de faire appel. « Evgeny Ustyugov a fait appel de la décision de la chambre antidopage du TAS », a déclaré Alexeï Panitch, avocat de l'ancien biathlète russe dans des propos recueillis par l'agence russe Ria Novosti.

Ustyugov ne compte pas abandonner ses médailles

Alors que l'examen de cet appel n'a pas encore de date, l'objectif de la procédure semble évident. Sacré champion olympique de la Mass Start à l'occasion des Jeux de Vancouver, médaillé de bronze sur le relais à l'occasion de la même olympiade, mais également double médaillé lors des Mondiaux de Khanty-Mansiysk en 2013, Evgeny Ustyugov espère voir un appel aller en sa faveur et ainsi conserver les plus belles lignes de son palmarès, lui qui a déjà perdu le titre olympique du relais lors des Jeux Olympiques de Sotchi, en 2014, après un contrôle positif à l'oxandrolone. Si cet appel ne devait pas être fructueux pour le Russe, Martin Fourcade récupèrerait alors le titre olympique de la Mass Start en 2010, ce qui serait sa sixième médaille d'or aux JO. Pour cela, la défense d'Evgeny Ustyugov va devoir prouver que les anomalies détectées dans les données du passeport biologique de leur client n'ont aucun lien avec du dopage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.