Coupe du Monde : Simon sur le relais mixte simple, Braisaz-Bouchet intègre le relais mixte

Coupe du Monde : Simon sur le relais mixte simple, Braisaz-Bouchet intègre le relais mixte©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le vendredi 24 novembre 2023 à 19h15

Alors qu'une affaire de fraude à la carte bancaire les oppose, Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet ne feront pas cause commune ce samedi à Östersund. La première participera au relais mixte simple quand la seconde prendra part au relais mixte.



L'affaire a laissé des traces. Cet été, Justine Braisaz-Bouchet a déposé plainte à l'encontre de Julia Simon dans une affaire de fraude à la carte bancaire qui a semé le trouble au sein de l'équipe de France de biathlon. Visée par une deuxième plainte, la tenante du gros Globe de Cristal a confié le mois dernier son souhait que ces remous ne viennent pas nuire à la performance du collectif tricolore. Toutefois, l'encadrement de l'équipe de France a préféré ne pas mettre d'huile sur le feu à l'occasion des deux premières courses de la saison, disputées ce samedi sur la piste d'Östersund, en les séparant. Une décision qui tranche avec la volonté d'apaisement exprimée par les deux biathlètes face aux medias ces dernières semaines. « On est là pour être des biathlètes, on est professionnelles, avait confié Julia Simon au micro d'Eurosport. J'espère qu'on le sera toutes et qu'on ira chercher des sommets et donner le meilleur de nous-mêmes en individuel comme en relais. » La tenante du gros Globe de Cristal sera ainsi aux côtés de Fabien Claude au départ du relais mixte simple.

Braisaz-Bouchet participera au relais mixte

Justine Braisaz-Bouchet, quant à elle, a assure vouloir ne penser qu'au sportif. « Je veux vraiment me concentrer sur ma carrière sportive aujourd'hui, avait-elle affirmé au micro de la chaîne norvégienne TV2. Je pense que c'est aussi l'objectif du groupe de se concentrer sur les performances, laisser les affaires privées de côté. On est suffisamment intelligentes pour faire la part des choses. C'est comme ça que je le ressens. Je suis en mesure de faire la part des choses. » L'encadrement de l'équipe de France a décidé de l'intégrer dans le quatuor qui défendra le couleurs tricolores sur le relais mixte. La native d'Albertville sera ainsi la troisième relayeuse. Elle prendra la suite de Quentin Fillon-Maillet, chargé de mettre les Bleus dans les meilleures conditions, et d'Emilien Jacquelin pour son retour sur le circuit de Coupe du Monde après une fin de saison 2022-2023 tronquée. Après avoir pris toute sa place en équipe de France la saison passée, Lou Jeanmonnot aura la responsabilité de conclure le travail de ses coéquipiers à l'occasion du dernier relais, si possible sur la plus haute marche du podium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.