Biathlon - Relais de Kontiolahti (F) : La Norvège s'impose, la France disqualifiée, le petit globe pour la Suède

Biathlon - Relais de Kontiolahti (F) : La Norvège s'impose, la France disqualifiée, le petit globe pour la Suède©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le jeudi 03 mars 2022 à 15h47

Ce jeudi, le relais féminin de biathlon de Kontiolahti en Finlande a été remporté par la Norvège. La France, qui était en course pour le petit globe, a été disqualifiée. Ce fameux petit globe revient à la Suède.



Enorme désillusion pour l'équipe de France féminine de biathlon. Ce jeudi, pour le grand retour de la Coupe du Monde de la spécialité, le relais de Kontiolahti en Finlande, composé de quatre boucles de six kilomètres, a été remporté par la Norvège, avec aucun tour de pénalité et seulement quatre pioches. Sur le podium, on retrouve, à la deuxième place, la Suède alors que l'Italie termine troisième. Surtout, on peut donc noter l'absence, dans le classement final, de l'équipe de France. Et pour cause. En effet, les Bleues ont tout bonnement été disqualifiées, en raison d'une erreur de Justine Braisaz-Bouchet, la championne olympique de la mass start, accusée d'avoir utilisé son troisième chargeur sur son tir debout au lieu de prendre une balle de pioche. Toujours est-il qu'au-delà de cette disqualification, cette course avait alors été particulièrement compliquée pour les Tricolores, qui avaient pourtant franchi la ligne en sixième position, ce qui était suffisant pour leur permettre de glaner le petit globe de la spécialité. A l'arrivée, si elles ont dû piocher à seize reprises, elles ont surtout dû effectuer pas moins de trois tours de pénalité.

La France avait toujours terminé sur le podium en relais cette saison

Pourtant, la première relayeuse, à savoir Anaïs Bescond avait plus que limité la casse, avec seulement deux pioches à son actif, toutes sur son deuxième tir. Ce n'est donc qu'ensuite que les choses se sont gâtées. Après avoir pris sa suite, Anaïs Chevalier-Bouchet a complètement craqué, avec trois pioches d'entrée, mais également et surtout deux tours de pénalité, pour une seule petite pioche lors de son deuxième passage sur le pas de tir. Justine Braisaz-Bouchet, après trois pioches, en a rajouté trois autres sur son second tir. Enfin, Julia Simon refermait les débats. Après trois pioches et un tour de pénalité, la Française a conclu son relais avec une ultime pioche. Les Françaises pourront donc avoir de nombreux regrets, elles qui pouvaient glaner, pour la troisième fois de leur histoire, le petit globe de la spécialité. Ce dernier revient finalement à la Suède. Lors des quatre autres relais de cette saison, les Françaises avaient à chaque fois terminé sur le podium, avec deux victoires et deux troisièmes places. La conclusion heureuse n'est donc finalement pas au bout.

COUPE DU MONDE (F) / KONTIOLAHTI (FINLANDE)
Classement du relais (4x6km) - Jeudi 3 mars 2022
1- Norvège en 1h09'48"1 (0 tour de pénalité+4 pioches)
2- Suède à 37"7 (0+8)
3- Italie à 1'00"2 (0+7)
4- Allemagne à 1'57"1 (2+9)
5- Suisse à 2"37"1 (1+12)
6- Autriche à 2'55"8 (2+11)
7- Etats-Unis à 3'03"2 (0+10)
8- République tchèque à 3'26"6 (2+14)
9- Estonie à 3'38"9 (1+9)
10- Pologne à 4'54"4 (1+11)
...

Disqualifiée : France (3+16)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.