Biathlon : Quelles chances françaises en Coupe du monde ?

Biathlon : Quelles chances françaises en Coupe du monde ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 25 novembre 2023 à 12h03

Alors que la Coupe du monde de biathlon reprend ses droits ce week-end en Suède, découvrez les différentes chances françaises, entre les revanchards Quentin Fillon-Maillet et Émilien Jacquelin, et une Julia Simon qui va tenter de défendre son titre dans un contexte particulier.


C'est ce week-end, à Östersund (Suède), que la saison 2023-2024 de la Coupe du monde de biathlon débute. Elle va s'étirer jusqu'à la mi-mars, avec un finish en Amérique du Nord, ce qui n'était plus arrivé depuis cinq ans. Et les Tricolores ne manquent pas d'ambition pour cette nouvelle édition. Chez les messieurs, avec de nouveaux entraîneurs (Simon Fourcade et Jean-Pierre Amat), Quentin Fillon-Maillet et Émilien Jacquelin sont attendus en tournant. Vainqueur du gros globe de cristal en 2022, Fillon-Maillet, double champion olympique, en individuel et en poursuite, et triple médaillé d'argent, n'a pu prendre que la huitième place du général lors du dernier exercice, avec seulement deux podiums. Après avoir débuté par trois podiums lors de deux premières courses, Jacquelin avait lui connu une panne de confiance au tir, à tel point qu'il a mis un terme à sa saison dès janvier. Deuxième Français du général l'an dernier, Fabien Claude espère confirmer, alors qu'Antonin Guigonnat et Eric Perrot vont également tenter de bien débuter la saison.

Simon peut-elle conserver son titre ?

Du côté des dames, Julia Simon va défendre son titre dans des conditions particulières. La gagnante du gros globe de cristal a été placée en garde à vuele mois dernier dans le cadre d'une affaire d'escroquerie à la carte bancaire, suite à une plainte de sa coéquipière chez les Bleues Justine Braisaz-Bouchet. Et cette dernière, après un congé maternité, effectue son grand retour dans le groupe tricolore. Anaïs Chevalier-Bouchet a pour sa part décidé d'arrêter, et c'est sa sœur Chloé qui débarque avec les Bleues. Gilonne Guigonnat, la petite sœur d'Antonin, sera également de la partie et incarne la relève avec Lou Jeanmonnot, qui va tenter de confirmer après avoir décroché deux podiums en individuel la saison dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.