Biathlon - Oberhof : Vittoz fier de ses hommes

Biathlon - Oberhof : Vittoz fier de ses hommes©Media365

Guillaume Issner, publié le samedi 16 janvier 2021 à 15h33

L'équipe de France a remporté le relais masculin d'Oberhof vendredi. Une fierté pour les biathlètes et leur entraîneur, Vincent Vittoz, qui est revenu sur leur très belle course.



L'équipe de France enchaîne les prestations de haut niveau en relais sur la neige d'Oberhof. Une semaine après la troisième place du relais mixte et la première place du relais mixte simple, Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Fabien Claude et Émilien Jacquelin ont glané la première place sur le relais masculin vendredi. Une victoire historique puisque c'est la première de l'histoire de l'équipe de France dans la station allemande. Son entraîneur Vincent Vittoz a apprécié le grand numéro de ses protégés. « On a vu que chacun a pris la posture de son relais et pour aujourd'hui, ça a bien fonctionné, a-t-il réagi dans des propos relayés par Le Dauphiné. Sur ces courses individuelles, il faut qu'ils restent avec cette même attitude. S'ils font bien le travail, ça peut aller. Il ne faut pas qu'on se complexe par rapport à la domination norvégienne ».

Jacquelin a relevé la tête

Si l'équipe de France est parvenue à enfin faire une grande course en relais, c'est également grâce à Émilien Jacquelin, parti en quatrième relayeur. Le champion du monde de la poursuite, qui était complètement passé à côté des deux premiers relais de la saison à Kontiolahti et Hochfilzen, a répondu présent pour le plus grand plaisir de son entraîneur. « C'était important de l'aligner sur le relais mixte simple avec Julia Simon. Ce n'était pas pleinement un relais mais c'était une course partagée. Cette victoire nous a permis de lui dire qu'il était capable d'aller chercher la gagne et de faire des beaux relais », a poursuivi Vincent Vittoz. Les biathlètes tricolores doivent désormais bien finir la semaine avec la mass-start ce dimanche qui bouclera les deux semaines de compétition à Oberhof, avant de se rendre à Antholz-Anterselva (Italie) où ils ont été sacrés champions du monde de relais l'an dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.