Biathlon - Kontiolahti : Les Bleues touchées après leur échec sur le relais

Biathlon - Kontiolahti : Les Bleues touchées après leur échec sur le relais©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 03 mars 2022 à 20h45

Disqualifiées ce jeudi lors du relais de Kontiolahti, les Bleues ont du même coup vu le petit globe de la spécialité filer entre les mains des Suédoises. Un gros coup dur à digérer désormais.



Journée cauchemar pour le biathlon français. En effet, ce jeudi à Kontiolahti, les Bleues ont été disqualifiées du relais et perdent du même coup le petit globe de la spécialité, qui leur tendait pourtant les bras pour la première fois depuis 2012. Si le début de saison avait été très bon pour l'équipe de France, victorieuse à Östersund (Suède) et à Ruhpolding (Allemagne) et sur la troisième marche du podium à Hochfilzen (Autriche) et à Antholz-Anterselva (Italie), la suite a été bien plus compliquée. Entre la 6eme place lors des Jeux d'hiver 2022 à Pékin et ce cruel dénouement en Finlande, alors qu'une place dans le top 8 suffisait, il va désormais falloir digérer tout cela. « Je n'ai pas le droit de faire ça, je ne le savais pas. (...) Je suis dégoûtée. Je suis vraiment désolé parce qu'on aurait pu gagner le globe du relais et on le perd par ma faute », a réagi Justine Braisaz-Bouchet, à l'issue de la couse.

« Une course de merde » pour Simon

« J'ai appris la disqualification en passant la ligne, je suis verte. Je me suis fait la peau, j'ai mis toutes mes tripes. Je passe à côté de mon couché, je me dis "ça va, il reste le debout, ça peut jouer, tu n'es pas loin." J'étais triste en passant la ligne parce qu'on fait une course de merde mais je me disais au moins qu'on avait limité la casse et qu'on avait ce globe, qui récompense tous nos relais depuis le début de la saison. Ça fait dix ans qu'on n'avait pas gagné ce globe, on avait à cœur de le remporter, a pour sa part déclaré Julia Simon, au micro de la chaîne L'Equipe. Depuis quelques années, on a l'impression que l'équipe est très forte, qu'on peut enfin commencer à jouer les classements nations et là... Ça fait chier clairement. » Désormais, les Françaises vont devoir rapidement tourner la page et tenter de réagir pour retrouver le sourire en cette fin de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.