Biathlon : J.Boe s'impose devant Fillon Maillet

Biathlon : J.Boe s'impose devant Fillon Maillet©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 21 décembre 2019 à 13h40

Quentin Fillon Maillet a terminé deuxième de la poursuite d'Annecy-Le Grand Bornand samedi derrière un Johannes Boe encore éblouissant.

Deux podiums en trois jours et deux courses pour Quentin Fillon Maillet (27 ans). Troisième du sprint jeudi derrière Benedik Doll et Tarjei Boe, le nouveau héros du biathlon français a fait encore mieux ce samedi lors de la poursuite 12,5 km d'Annecy-Le Grand Bornand en s'offrant cette fois la deuxième place derrière un Johannes Boe de nouveau intouchable, en particulier sur les skis, et qui récidive après avoir déjà écrasé la première poursuite de la saison, le week-end dernier à Hochfilzen. Dans une ambiance indescriptible et un vacarme ahurissant (« Ca fait presque mal aux oreilles », se marrait Fillon Maillet après-coup), le Vosgien a pourtant signé une course phénoménale. Stratosphérique au tir (20 sur 20) et excellent également sur les skis, « QFM » ne pouvait rien espérer toutefois face à l'extra-terrestre norvégien, encore plus fort que tout le monde pour l'une de ses dernières apparitions avant le fameux break qu'il a décidé de s'octroyer pour profiter au maximum de l'arrivée de son premier enfant auprès de sa compagne. Un heureux événement à venir qui donne visiblement des ailes au détenteur du gros Globe de Cristal et héros local au « Grand-Bo », avec désormais cinq succès en six courses individuels. Probablement plus irrésistible que jamais, le cadet des frères Boe a une fois de plus tenu en respect tous ses concurrents. Contrairement à Fillon Maillet, il n'a pas réussi un sans-faute toutefois au tir (19 sur 20). A l'issue du dernier passage sur le pas de tir (second tir debout), moins de trois secondes seulement séparaient d'ailleurs les deux hommes. Boe a alors accéléré et laissé le Français à... 22 secondes sur la ligne d'arrivée.

Fillon Maillet : « C'était la course parfaite »

Une deuxième place au goût de victoire toutefois pour celui que les autres Tricolores surnomment très affectueusement « le Morpion » pour sa capacité à ne jamais rien lâcher. Surtout dans une telle atmosphère et devant 20 000 supporters français hurlant à s'en décrocher la mâchoire à chacune des cibles blanchies. « C'était la course parfaite, je ne pouvais pas faire mieux aujourd'hui dans une ambiance incroyable, mais Johannes était meilleur que moi sur les skis », analysait Fillon Maillet, tandis que le vainqueur, lui, avait presque peine à croire le scénario du jour. « J'ai probablement livré ma meilleure course de la saison, j'étais très déterminé derrière ma carabine aujourd'hui. J'ai laissé beaucoup d'énergie sur le deuxième tour pour aller chercher Quentin, mais après j'ai fait trois tirs parfaits. » Le reste, c'est une histoire de sprint. Avec d'abord celui de Velje Christiansen, parti en 13eme position mais venu coiffer son compatriote Tarjei Boe pour la troisième place, privant ainsi les deux frères d'un nouveau podium côte à côte. Et puis, il y a eu ce sprint franco-français pour la sixième place (la dernière permettant de participer à la cérémonie des fleurs) entre Emilien Jacquelin, 20eme au départ, et Martin Fourcade, qui s'était, lui, élancé de la 12eme place. Avec le dernier mot pour le plus jeune des deux Tricolores, revenu au contact des meilleurs grâce à une très belle performance au tir (seulement deux erreurs). « Il n'a pas manqué grand-chose pour que je passe devant mais il a mieux géré tactiquement », concédait le septuple vainqueur du classement général de la Coupe du Monde, encore pénalisé samedi par ses fautes sur le tir debout. Dans ce domaine, Simon Desthieux (5 fautes et 15eme du classement) a fait bien pire encore.

BIATHLON - COUPE DU MONDE / ANNECY - LE GRAND BORNAND
Poursuite hommes 12,5 km - Samedi 21 décembre 2019
1- Johannes Boe (NOR), en 30'07"8 (1 tour de pénalité)
2- Quentin Fillon Maillet (FRA), à 22" (0)
3- Vetle Christiansen (NOR), à 1' (1)
4- Tarjei Boe (NOR), à 1'07"7 (2)
5- Benedikt Doll (ALL), à 1'23"8 (3)
6- Emilien Jacquelin (FRA), à 1'32"3 (2)
7- Martin Fourcade (FRA), à 1'32"5 (2)
8- Erlend Bjoentegaard (NOR), à 1'42 (5)
9- Anton Peiffer (ALL), à 1'51"6 (1)
10- Simon Schempp (ALL), à 1'58"3 (0)
...
15- Simon Desthieux (FRA), à 2'32"1 (5)
34- Fabien Claude (FRA), à 3'37"3 (6)
43- Antonin Guigonnat (FRA), à 4'10"7 (4)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.