Biathlon : Fin de carrière pour Martin Fourcade

Biathlon : Fin de carrière pour Martin Fourcade©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 13 mars 2020 à 20h27

Martin Fourcade (31 ans) a annoncé vendredi soir qu'il prendrait sa retraite samedi après la poursuite de Kontiolahti.



Clap de fin pour Martin Fourcade ! Samedi, à l'issue de la poursuite de Kontiolathi, disputée à huis clos en raison de la pandémie de coronavirus, le légendaire biathlète français raccrochera skis et carabine pour toujours. A la veille de l'ultime rendez-vous de la saison (les relais de dimanche ont été annulés), le Catalan a révélé que cette dernière course serait aussi sa dernière. A 31 ans, le quintuple champion olympique également treize fois titré sur les Mondiaux et septuple lauréat du gros globe de cristal a décidé d'en rester là, sans même attendre les prochains Jeux, en février 2022 à Pékin. « Il y a des décisions qui changent une vie (...) Ma volonté de donner le meilleur de moi-même et de gravir des montagnes est toujours présente mais la suite de ma construction en tant qu'homme, en tant que père, doit désormais passer par d'autres voies, d'autres supports d'expression », avoue Martin Fourcade sur les réseaux sociaux, précisant qu'il avait déjà penser à mettre un terme à sa carrière après Pyeongchang il y a deux ans (« J'aurais pu m'arrêter au lendemain des Jeux Olympiques 2018 auréolé de trois nouvelles médailles d'or »), mais cela aurait estimé que sa mission était accomplie. Or, à ses yeux, elle ne l'était pas encore.

Fourcade : « Quand les larmes me montent, j'ai compris que c'était le signal »

Depuis le sacre obtenu avec le relais masculin lors des derniers Mondiaux, le mois dernier à Antholz-Anterselva, cette mission, il a enfin la certitude de l'avoir remplie. Cette médaille d'or a d'ailleurs résonné comme un déclic pour lui. Ou plus exactement sa réaction ce jour-là au micro de La Chaîne L'Equipe. « Quand les larmes me montent en répondant, j'ai compris que c'était le signal, qu'il fallait que je passe à autre chose (...) Je devais encore suivre cette trace initiale. Elle m'a bien chahutée l'an passé mais ces turbulences m'ont permis de grandir encore. J'ai dû faire l'expérience de cette notion de résilience jusqu'à engranger, le mois dernier, deux magnifiques titres supplémentaires aux Championnats du Monde. Seul d'abord et surtout avec l'équipe de France. Avec Émilien, Quentin et Simon, avec Fabien et Antonin. Avec toute l'équipe. Grâce à tous ceux qui nous ont précédés et pour tous ceux qui nous suivront. Rebondir pour en arriver là, à ces moments de bonheurs partagés, fut le plus grand défi de ma carrière. Je crois que cette dernière mission a été accomplie, quelle que soit l'issue de cette saison. »

Un huitième gros globe pour une fin en apothéose ?




La légende Fourcade, à tout jamais immense champion du sport français, pour ne pas dire le plus grand, mérite que l'issue de cette saison soit la plus belle possible. A la veille de se produire pour la toute dernière fois de sa vie, le septuple vainqueur du gros globe de cristal peut en effet aspirer à en décrocher un huitième, samedi après-midi sur la neige de Kontiolathi. Pour que sa carrière se termine en apothéose, il faudra que le porte-drapeau de la délégation française lors des JO 2018 l'emporte et que son rival Johannes Boe ne termine pas parmi les quatre premiers. Si Fourcade parvient à aller chercher cette huitième étoile, il n'en sera que plus grand encore. Mais huitième sacre ou pas, le Français a toujours avoué ces derniers temps que jamais il n'aurait pensé se construire un palmarès aussi impressionnant. Il l'a d'ailleurs répété vendredi soir sur La Chaîne L'Equipe après avoir annoncé la fin de sa carrière. « À aucun moment j'aurais pu imaginer ne serait-ce qu'un centième de ce que j'ai pu vivre. Ça a dépassé de très loin tous mes rêves les plus beaux ! » Voilà aussi pourquoi le meilleur biathlète de tous les temps avec le Norvégien Ole Einar Björndalen pense que « le bon moment » était venu pour lui de raccrocher. Pour le sport français, il y aura un avant et un après ce samedi 14 mars 2020. Bravo champion !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.