Biathlon - Fillon Maillet : "J'étais face à moi-même"

Biathlon - Fillon Maillet : "J'étais face à moi-même"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 16 janvier 2022 à 21h03

Quentin Fillon Maillet, qui dispose désormais de 97 points d'avance sur Sebastian Samuelsson au classement de la Coupe du monde (et 111 unités sur Emilien Jacquelin), est sans aucun doute dans la forme de sa carrière.



Difficile de dire autre chose pour Quentin Fillon Maillet : "C'est génial !" Déjà leader du classement général et de celui plus spécifique de la poursuite, le Français s'est à nouveau imposé dimanche à Ruhpolding, où il avait déjà triomphé jeudi sur la première épreuve du sprint. "J'avais très, très envie de gagner, confirme-t-il à L'Equipe. Je pars avec une position avantageuse, premier avec sept secondes d'avance, mes grands concurrents étaient à 30 ou 40 secondes derrière moi, je pouvais m'autoriser une pénalité ou deux, et finalement ça a vraiment répondu. Ça a beaucoup ressemblé à une individuelle. En étant en tête, je n'avais que très peu de repères par rapport à ce qui se passait derrière. J'ai fait ma course."

"Comme au Grand-Bornand, c'est moi qui décide"

Fillon Maillet, qui faisait part ces derniers temps de ses qualités plus importantes en confrontation directe, est d'autant plus heureux d'être allé chercher ce succès dans une autre configuration : "C'était un peu stressant dans le dernier tir parce que, comme au Grand-Bornand, c'est moi qui décide d'aller ou non chercher la victoire. A ce moment-là, je n'étais plus face aux autres, mais face à moi-même. Cette cinquième victoire, c'est juste génial, ça conforte mon beau maillot que j'espère garder encore un moment."


Emilien Jacquelin, son prédécesseur qui n'a pu terminer que vingtième de la poursuite après une catastrophique 53eme place sur le sprint, est un peu consolé : "Peut-être que j'étais allé trop loin dans un extrême, et là je suis en train de revenir sur un juste milieu qui me permet d'être performant. Après, en ce moment, je n'ai pas les jambes et je manque de fraîcheur, je sens que musculairement je suis vite à bout. Si je récupère bien, ça peut me permettre de surcompenser et d'être vraiment en forme en vue des Jeux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.