Biathlon - Coupe du Monde (F) : Paula Botet, un premier podium à 21 ans

Biathlon - Coupe du Monde (F) : Paula Botet, un premier podium à 21 ans©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le samedi 22 janvier 2022 à 23h00

Ce samedi, Paula Botet (21 ans) est montée sur le podium, en compagnie des autres relayeuses de l'équipe de France de biathlon, pour la toute première fois de sa jeune carrière.



Une grande première pour elle. Ce samedi après-midi, la jeune Paula Botet, âgée de seulement 21 ans, a décroché son tout premier podium en Coupe du Monde de biathlon féminin, aux côtés de trois de ses compatriotes, à savoir Chloé Chevalier, Justine Braisaz-Bouchet ainsi qu'Anaïs Bescond. En effet, et ce pour la toute première fois, la Tricolore faisait partie de l'équipe de France, qui est montée sur la troisième et dernière marche du podium, à l'occasion du relais disputé du côté d'Antholz-Anterselva en Italie. A l'issue de cette prestation, la principale intéressée était forcément plus qu'heureuse, comme elle l'a d'ailleurs confié à Nordic Magazine : "Je suis super heureuse ! Il n'y a pas assez d'adjectifs pour décrire à quel point j'étais contente de monter sur ce podium."

Botet sera du voyage pour Pékin

Paula Botet, sélectionnée, pas plus tard que ce mercredi, pour les Jeux Olympiques d'hiver 2022 de Pékin en Chine, doit encore se faire un prénom mais également un nom. Toutefois, le biathlon est une affaire de famille la concernant. En effet, sa mère n'est autre que Véronique Claudel, championne olympique du relais, du côté des Saisies, dans le département de la Savoie, à l'occasion de l'édition 1992 des Jeux Olympiques d'hiver. Ce samedi après-midi, Paula Botet était la troisième des quatre relayeuses. Des débuts pas forcément faciles pour elle, au niveau individuel : "J'étais énervée contre moi-même à la sortie du pas de tir. Je me suis donc dit qu'il fallait que je limite la casse sur les skis." Avant de bien mieux finir son relais : "Cela me donne confiance parce que, ces dernières semaines, je sentais que j'étais moins bien sur les skis qu'en décembre. Sur ce dernier tour, j'ai fait taire ma tête qui me disait que j'étais fatiguée. Je suis sur mon petit nuage, mais j'ai vraiment besoin de repos. J'ai rarement eu les batteries vides à ce point."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.