Biathlon - Coupe du Monde (F) : Bescond deuxième du sprint de Nove Mesto

Biathlon - Coupe du Monde (F) : Bescond deuxième du sprint de Nove Mesto©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 05 mars 2020 à 18h53

Après des Mondiaux ratés, Anaïs Bescond a su rebondir à Nove Mesto en terminant deuxième du sprint derrière Herrmann.

Le silence de Nove Mesto n'a pas glacé Anaïs Bescond (32 ans). Deux semaines après la fin de Mondiaux totalement ratées par les Françaises, leur chef de file comprise, la Jurassienne avait à coeur d'oublier le fiasco d'Antholz-Anterselva (Italie) en se relevant tout de suite, sur le sprint de Nove Mesto (République Tchèque). Mission accomplie pour Bescond, splendide deuxième jeudi dans des conditions très spéciales (huis clos, fort vent, pluie et neige molle) avec un sans-faute au tir et une superbe performance sur les skis qui lui a permis de terminer juste derrière la vainqueur du jour Denise Herrmann, auteur elle aussi d'un 10 sur 10 à la carabine dans ce stade vide en raison de l'épidémie du coronavirus. La seule Bleue médaillée à Antholz-Anterselva, où elle avait terminé troisième du relais mixte simple aux côtés d'Emilien Jacquelin, signe ainsi son troisième podium de l'hiver après ses deux troisièmes places enchaînés à Pokljuka fin janvier sur l'individuel et la mass start. Dans sa carrière, « Nanasse » n'était jamais montée trois fois sur le podium dans la même saison, au même titre que cette deuxième place de jeudi constitue son meilleur résultat cette saison. Ressortie du dernier pas de tir avec seulement onze secondes de retard sur l'Allemande, elle aurait même pu viser la victoire.


Bescond : « Ca fait vraiment du bien »

Malheureusement, Herrmann, intouchable sur ce sprint, a remis un coup d'accélérateur qui a définitivement décramponné sa rivale et lui a permis de devenir la première Allemande depuis 2015 à triompher sur la neige de la station tchèque, sans pour autant atténuer la joie de la Française, très heureuse d'avoir su rebondir immédiatement. « Ca fait vraiment plaisir, j'avais vécu une belle semaine à Pokljuka, Antholz avait été difficile, c'était un peu rageant, et là, ça fait vraiment du bien. J'ai l'impression d'avoir été chanceuse au niveau du vent, je me suis juste fixée une idée en tête : viser le dix, et ça a bien marché. Je suis contente. » La Tchèque Marketa Davidova complète le podium avec un 9 sur 10 sur le pas de tir tandis que Justine Braisaz, passée elle aussi à côté des Mondiaux, accompagne Bescond dans le Top 10 (10eme) malgré trois fautes au tir. Pas plus brillante dans ce domaine, Célia Aymonnier doit se contenter de la 22eme place. Julia Simon (2 fautes) et Chloé Chevalier (4) terminent plus bas encore dans le classement final. A noter que Dorothea Wierer, qui avait la possibilité de se rapprocher encore un peu plus d'un deuxième gros globe de cristal de suit, s'est complètement manquée (24eme), pénalisée elle aussi qu'elle a été par un 7 sur 10 au tir. Respectivement sixième et cinquième de ce sprint, la Suédoise Hanna Oeber, dauphine de Wierer au classement général, et la Norvégienne Tiril Eckhoff, troisième, en profitent pour se relancer et combler leur retard sur l'Italienne.



BIATHLON - COUPE DU MONDE / NOVE MESTO
Sprint femmes 7,5 km - Jeudi 5 mars 2020
1- Denise Herrmann (ALL), en 18'51"0 (0 tour de pénalité)
2- Anaïs Bescond (FRA), à 27"2 (0)
3- Marketa Davidova (RTC), à 49"7 (1)
4- Mari Eder (FIN), à 59" (1)
5- Tiril Eckhoff (NOR), à 1'11"11 (2)
6- Hanna Oeberg (SUE), à 1'11"7 (1)
7- Lisa Vittozzi (ITA), à 1'13"7 (2)
8- Elvira Oeberg (SUE), à 1'22"4 (0)
9- Monika Hojnisz-Starega (POL), à 1'24"4 (2)
10- Justine Braisaz (FRA), à 1'24"6 (3)
...
22- Célia Aymonnier (FRA), à 1'47" (3)
25- Julia Simon (FRA), à 1'49"7 (2)
60- Chloé Chevalier (FRA), à 2'50" (4)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.