Biathlon - Coupe du Monde 2021-22 : L'étape de Minsk-Raubichi déjà en danger ?

Biathlon - Coupe du Monde 2021-22 : L'étape de Minsk-Raubichi déjà en danger ?©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 28 avril 2021 à 12h00

Selon les informations de Nordic Magazine, l'étape de Coupe du Monde de biathlon prévue à Minsk-Raubichi est finalement en suspens. En effet, le comité olympique biélorusse est actuellement suspendu.

La Fédération internationale de biathlon a officialisé son calendrier pour la saison de Coupe du Monde 2021-22, il y a moins d'une semaine. L'une des étapes prévues serait déjà en danger, selon Nordic Magazine, celle de Minsk-Raubichi en Biélorussie. Une station censée accueillir, pour la première fois, une étape de Coupe du Monde. Cette fois, pas question de pandémie de coronavirus et autres restrictions sanitaires, et pour cause. Cette étape n'est pas censée avoir lieu avant les prochains Jeux Olympiques d'hiver 2022 de Pékin en Chine, prévus du vendredi 4 au dimanche 20 février prochains. Après les JO, aura donc ensuite lieu cette fameuse étape 8 de Minsk-Raubichi en Biélorussie, avec le jeudi 3 mars (14h30), un relais femmes de 4x6km, le vendredi 4 mars (14h30), un relais hommes de 4x7,5km, le samedi 5 mars (12h15 et 15h00), un sprint femmes de 7,5km et un sprint hommes de 10km et le dimanche 6 mars (12h45 et 14h40), une poursuite femmes de 10km et une poursuite hommes de 12,5km.

Une décision définitive prise au mois de septembre prochain

Il y a à peine quelques heures de cela, l'instance dirigeante internationale du biathlon a tout bonnement mis en suspens cette fameuse étape de Minsk-Raubichi en Biélorussie. Et pour cause. En effet, au mois de décembre dernier, le Comité international olympique avait alors suspendu le Comité national olympique de la Biélorussie, pour ingérence politique. En effet, cette instance était alors dirigée par le président de la République, à savoir Alexander Lukashenko. Actuellement, c'est le fils de ce dernier, soit Viktor Lukashenko, qui préside cette même instance olympique biélorusse, mais son élection n'a pas été reconnue par le CIO, d'après les informations publiées par Fondo Italia. En attendant, c'est au mois de septembre prochain que l'IBU prendra alors la décision de maintenir cette étape ou alors de la transférer vers une autre station.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.