Biathlon - Coronavirus : Les relais de dimanche annulés, les poursuites de samedi maintenues

Biathlon - Coronavirus : Les relais de dimanche annulés, les poursuites de samedi maintenues©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 13 mars 2020 à 22h35

La Fédération internationale de biathlon (IBU) a annoncé vendredi que les poursuites de samedi à Kontiolathi étaient maintenues, au contraire des deux relais de dimanche, qui sont annulés.

La saison de la Coupe du Monde de biathlon s'achèvera samedi et non pas dimanche, comme c'était prévu initialement. Les deux relais (simple et mixte) de dimanche, qui devaient ponctuer l'hiver, n'auront pas lieu, contrairement aux deux poursuites, hommes et femmes, programmées samedi et qui ont été maintenues par l'IBU. Après une réunion avec tous les entraîneurs, la Fédération internationale a annoncé que les deux relais de dimanche avaient été annulés en raison de la pandémie de coronavirus, mais, qu'en revanche, la poursuite hommes et la poursuite femmes de samedi, elles, étaient maintenues. « C'était surtout par rapport à l'organisation et par rapport à certains pays qui, eux, voient leurs frontières se fermer, a rapporté l'entraîneur de l'équipe belge Jean-Guillaume Beatrix au micro de La Chaîne L'Equipe après cette réunion. Ils ont un ultimatum et des pays doivent rentrer plus tôt que prévu. Donc la question qu'ils ont posé à tous les entraîneurs et toutes les Fédé, c'était de savoir si on gardait les courses prévues cette semaine ou pas, sachant qu'il y avait un charter de l'IBU prévu lundi. Ce charter a pu être déplacé à dimanche, donc la décision finale, c'est que l'on court demain (samedi) encore et dimanche, la course sera annulée, et les équipes rentreront à la maison. »

Les deux gros globes de cristal se joueront samedi !

Auparavant, contrairement à ce qui a pu se passer en ski alpin, les deux derniers gros globes se joueront lors de ces deux poursuites. Avec chez les hommes, la possibilité pour Martin Fourcade, détrôné l'année dernière par Johannes Boe, de retrouver son bien aux dépens du Norvégien et de décrocher ainsi son huitième gros globe de cristal juste avant de prendre sa retraite. Chez les femmes, un autre duel passionnant mettra aux prises la Norvégienne Tiril Eckhoff et l'Italienne Dorothea Wierer. Avant cette poursuite décisive, la seconde possède encore huit points d'avance sur sa rivale. Mais l'écart s'est fortement resserré vendredi après la nouvelle contre-performance de Wierer et tout reste possible pour Eckhoff. Merci à l'IBU de ne pas avoir privé les fans d'un final pareil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.