Ski de fond : Northug condamné à de la prison

Ski de fond : Northug condamné à de la prison©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 21 décembre 2020 à 15h52

L'ancien fondeur norvégien Petter Northug a été condamné lundi à sept mois de prison et suspendu à vie de permis de conduire.



Décidément, les choses ne s'arrangent pas pour Petter Northug, l'un des meilleurs fondeurs de l'histoire du sport. En août dernier, le Norvégien, ancien double champion olympique, reconnaissait qu'il avait « un grave problème de toxicomanie ». Coupable de nombreux écarts, l'ancien champion aujourd'hui âgé de 34 ans va cette fois faire de la prison ferme. La raison ? Ou même, « les » raisons : un excès de vitesse et la possession de stupéfiants.

Northug comparaissait lundi devant le tribunal d'Oslo dans le cadre d'une procédure de plaider coupable. Le 13 août près d'Oslo, il avait été contrôlé à 168 km/heure au volant de son véhicule (une Jaguar) sur une route dont la vitesse était limitée à 110. Puis, plus de six grammes de cocaïne et 0,6 gramme d'amphétamines avaient été retrouvés à son domicile au cours d'une perquisition menée par la police. Il était alors soupçonné, à tort, de conduire sous influence.

50 jours de prison ferme en 2014

La police norvégienne avait réclamé lundi huit mois de prison ferme pour ces écarts, et une suspension à vie de son permis de conduire. Le verdict du tribunal d'Oslo est tombé : Petter Northug a été condamné lundi à sept mois de prison et suspendu à vie de permis de conduire. Le Norvégien  a déclaré accepter la condamnation et affirmé qu'il ne ferait pas appel. L'ancien champion de ski de fond, qui a raflé 13 titres mondiaux entre 2007 et 2015 et deux gros globes de cristal en 2010 et 2013, avait déjà écopé de 50 jours de prison ferme pour avoir provoqué un accident en état d'ébriété en 2014. Une peine finalement réalisée avec un bracelet électronique.

« J'ai un grave problème de toxicomanie consistant à prendre de l'alcool, des drogues et des pilules pendant des fêtes, avait déclaré Petter Northug en août lors d'une conférence de presse qu'il avait convoquée. Je ne l'ai pas pris au sérieux, je ne l'ai pas nié et je ne l'ai pas caché aux gens autour de moi. Maintenant, les conséquences sont que ce problème est devenu très grave. Je tiens à m'excuser auprès de toutes les personnes impliquées, en particulier ma famille, mes amis et mes partenaires. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.