Ski de fond : Jouve décroche le petit globe du sprint, premier trophée en Coupe du monde pour un Français !

Ski de fond : Jouve décroche le petit globe du sprint, premier trophée en Coupe du monde pour un Français !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 11 mars 2022 à 14h20

Vainqueur vendredi à Falun (Suède) du dernier sprint de la saison, Richard Jouve s'adjuge du même coup le petit globe de cristal de la spécialité. Il devient ainsi le premier Français à remporter un trophée en Coupe du monde. Historique.


Journée historique pour le ski de fond français. Pour la première fois de l'histoire, un Tricolore a remporté un trophée en Coupe du monde. Huit jours après avoir décroché sa première victoire dans la catégorie, le 3 mars dernier sur la neige de Drammen (Norvège), Richard Jouve a réitéré la performance, ce vendredi à Falun (Suède) en clôture de la saison. Un deuxième succès de suite pour celui qui ne comptait pas le moindre succès en Coupe du monde avant le début du mois qui permet à Jouve d'arracher un extremis le petit globe de cristal de la spécialité. Le premier trophée pour le déçu des Jeux Olympiques de Tokyo (il avait dû se contenter de la septième place du sprint) mais donc aussi le tout premier pour un fondeur français. Jouve fait en effet coup double, en remportant non seulement sa deuxième victoire en Coupe du monde (la deuxième de suite) mais aussi le petit globe.

Chanavat sur le podium



Toutefois, il s'en est fallu d'un rien que le Briançonnais médaillé de bronze à trois reprises en relais dans sa carrière sur les grands rendez-vous internationaux (deux fois aux Jeux et une fois lors des Mondiaux) mais encore jamais grimpé sur un podium en individuel échoue encore dans sa quête. En quarts de finale, Jouve avait été ainsi tout près de chuter en fin de course. Resté sur ses skis, il avait néanmoins dégringolé en dernière position, et c'est au prix d'un effort assez impressionnant dans le finish que le skieur de Méribel était parvenu à valider son billet pour la finale. Peut-être soulagé d'être encore en course alors qu'il avait failli tout perdre, le héros du jour côté tricolore a laissé tous ses concurrents derrière lui en finale. Intouchable, le Tricolore l'emporte devant le Finlandais Joni Maki, deuxième à 49 centièmes du vainqueur, et son compatriote Lucas Chavanat, troisième de ce dernier sprint de la saison comme il l'avait déjà été à Drammen, à 52 centièmes de Jouve. Une journée mémorable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.