Ski de fond/Jouve : " Ça fait du bien à tout le monde "

Ski de fond/Jouve : " Ça fait du bien à tout le monde "©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 09 décembre 2022 à 17h38

En retrait depuis le début de la saison, Richard Jouve (28 ans) a remporté la troisième victoire de sa carrière en individuelle, vendredi à Beitostolen sur le sprint classique. Un succès qui ravi le fondeur licencié à Méribel, notamment très content pour toute l'équipe de France.



La troisième a été la bonne pour Richard Jouve (28 ans). Passé au travers à Ruka (8eme) comme à Lillehammer (10eme), le fondeur licencié à Méribel a remis les pendules à l'heure, vendredi sur le sprint classique de Beitostolen, en Norvège. Non seulement Jouve est monté sur le podium pour la première fois cette saison, mais il s'est de surcroît invité sur la plus haute marche après avoir signé la troisième victoire de sa carrière en individuelle. Une journée rêvée pour le Français, qui, paradoxalement, n'avait d'abord pas bien senti le coup. "Ce n'était pas la meilleure journée sur le plan physique lors de la qualification, donc il d'abord fallu se mettre devant pour faire une bonne qualif'. Ensuite, la qualif' faite, une fois qu'on est dans les trente, tout peut se jouer. J'ai vu que j'étais bien, pas très loin en temps, donc je pensais bien que j'allais pouvoir faire une bonne journée." Une "bonne journée", qui s'est dessinée essentiellement dans la principale bosse du tracé, où le médaillé de bronze par équipes des Jeux de Pyeongchang en 2018 a su faire la différence à chaque étape de son triomphe. Dans sa bouche, cela paraîtrait pourtant presque facile.

Jouve : "On va essayer de faire aussi bien"

"Il a fallu prendre quarts, demies, être devant, à l'attaque, se faire respecter et finir cette dernière bosse devant. La finale, ça a été pareil. Il a fallu jouer devant car le placement, c'est hyper important. Il a fallu sortir devant et ne rien lâcher jusqu'à l'arrivée", a analysé ensuite le héros au micro de FFSTV, sans cacher son bonheur, mais pas seulement pour lui. "Je suis très satisfait de la course d'aujourd'hui (vendredi) : premier podium de la saison, première gagne (sic). Après un début de saison un peu difficile à Ruka et Lillehammer, ça lance la saison de toute l'équipe. Aussi bien les athlètes que tout le staff. Ça fait du bien à tout le monde, donc c'est hyper cool." Et cela vient lancer la saison du natif de Briançon, qui espère très vite avoir l'occasion de passer de nouveau la ligne en vainqueur. "Déjà, demain (samedi), on a le 10km classique, et j'ai hâte cette saison de faire de bonnes performances les distances, donc j'ai vraiment envie de rentrer dans le Top 10 si possible. Ensuite, il y a le relais mixte dimanche et on va enchaîner avec Davos avant la trêve de Noël sur du sprint-skate. On va essayer de faire aussi bien."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.