Saut à ski (F) - Lillehammer : Pagnier remporte sa première épreuve de Coupe du Monde

Saut à ski (F) - Lillehammer : Pagnier remporte sa première épreuve de Coupe du Monde ©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le dimanche 03 décembre 2023 à 14h31

A 21 ans, la Franc-Comtoise Joséphine Pagnier a remporté sa première épreuve de Coupe du Monde de saut à ski ce dimanche, à Lillehammer.


Joséphine Pagnier dans l'histoire du saut à ski français ! A 21 ans, la native de Pontarlier est devenue la troisième athlète tricolore à décrocher une victoire en Coupe du Monde dans cette discipline, après Nicolas Dessum en 1995 et Coline Mattel en 2012 et 2013 ! Sur le grand tremplin de Lillehammer, dans le froid norvégien où le thermomètre indiquait -18°c, la jeune Franc-Comtoise occupait le premier rang après son premier saut à 140,5 mètres, et elle a confirmé sur le deuxième, en sautant à 134,5 mètres. Avec un total de 272,4 points, Pagnier, seule Française en lice, a devancé la Canadienne Alexandria Loutitt (267,5pts) et la Norvégienne Eirin Maria Kvandal (252,8pts). Elle signe ainsi le meilleur résultat de sa carrière, elle qui, jusque-là, n'avait pu faire mieux que deuxième, en février 2022 à Hinzenbach en Autriche, juste après avoir fini onzième des Jeux Olympiques de Pékin sur le petit tremplin.

Maillot jaune pour Pagnier !

Mais dès samedi, pour l'ouverture de la Coupe du Monde féminine de saut à ski, Joséphine Pagnier avait démontré qu'il allait falloir compter avec elle lors de cet exercice 2023-24, puisqu'elle avait terminé deuxième sur le petit tremplin, derrière la Japonaise Yuki Ito, seulement septième dimanche. Voilà donc la Française leader de la Coupe du Monde ! Elle s'élancera avec le dossard jaune dans deux semaines à Engelberg en Suisse, pour la troisième des 29 manches que doit compter cette saison. Du jamais vu dans l'histoire du saut à ski français. "Un maillot jaune, ça fait forcément rêver tout le monde ! Mais ce n'est pas l'objectif cette saison. Je travaille sur le long terme. Donc, oui, il fait rêver, mais ce n'est pas le but. Je ne veux surtout pas tomber là-dedans !", confiait-elle samedi à Nordic Mag. Reste désormais à savoir si le rêve éveillé vécu par Joséphine Pagnier peut durer. N'oublions pas que la gagnante de la Coupe du Monde 2023, l'Autrichienne Eva Pinkelnig, était absente de ce week-end d'ouverture en raison d'une blessure à un genou mais devrait être là à Engelberg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.